Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Un poulet chez les spectres de Ed McBain

Ed McBain
  Cash cash
  La rousse
  Un poulet chez les spectres
  Vêpres rouges.
  La cité sans sommeil
  Isola Blues
  Le frumieux Bandagrippe
  87e District (Tome 3)
  Nocturne
  Coup de chaleur
  Envoyez la fumée!
  Mourir pour mourir
  87ème district (Tome 1)
  Dix plus un
  87ème district (Tome 2)

AUTEUR DU MOIS D'AOUT 2005

Ed Mc Bain, de son vrai nom Salvatore Lombino est né en 1926. Il est mort en 2005 d'un cancer. Il a écrit de très nombreux polars qui se sont vendus à plus de 100 millions d'exemplaires dans le monde. Il a également participé à la rédaction de nombreux scénarios (« Les Oiseaux » pour Hitchcock ou pour la série Colombo, entre autres).


Il a surtout connu le succès avec son équipe du 87ème commissariat d'Isola, ville qu'il n'a pas hésité à inventer totalement pour les besoins de sa série commencée dans les années 50, et qui l'a accompagné ensuite toute sa vie.

Il a également publié d'autres romans policiers sous le nom d'Evan Hunter.

Un poulet chez les spectres - Ed McBain

Médium
Note :

   Pour tout dire, j'avais choisi ce polar parce qu'il promettait de mêler enquête policière et paranormal. J'avais bien envie de voir les flics rationnels du 87ème commissariat se battre avec des fantômes. Comment fait la police officielle dans ces cas-là. Et d'abord, dans quels cas ? Ca existe, ça, les fantômes? Qu'y avait-il de vraiment paranormal dans cette histoire ? Voilà toutes les curiosités qui m'ont poussée à choisir ce Mc Bain.
   
   J'ai déjà lu des Mc Bain, et même plusieurs il y a quelques années et je dois dire que je les avais un peu oubliés. Je savais que je les avais bien aimés puisqu'il y en avait plusieurs dans ma bibliothèque, mais c'était à peu près tout.
   J'ai relu.
   
   C'est un assez bon polar noir américain. Le style est tout à fait acceptable et permet de lire avec plaisir et facilité cette histoire plutôt bien menée.
   
   Ca, c'est pour les compliments. Pour les reproches, je dirais que, malgré la perche que j'espérais tendre à l'originalité avec le choix d'une histoire aux limites du rationnel, nous sommes restés dans le tout de même « assez conventionnel ».
   
   Bilan : C'est bien écrit, c'est agréable et facile à lire, les personnages sont plutôt sympas et ont une vie privée (à défaut d'une très grande profondeur psychologique malgré les efforts de l'auteur) mais on n'est pas épaté. J'aime bien. Je lirai sans doute encore, mais je ne pense pas que Mc Bain révolutionnera ma façon de voir les choses, mais n'oublions pas qu'il l'a peut-être fait à l'époque, quand il a sorti sa série.
   
   Alors, Médium pour le paranormal et pour l'impression qu'il m'a laissée.

critique par Sibylline




* * *