Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

D comme: Le pacte de Alain Dodier

Alain Dodier
  D comme: L'Ombre qui tue
  D comme: Le pacte
  D comme: Passé recomposé
  D comme: Fin de contrat

D comme: Le pacte - Alain Dodier

BD pour tous
Note :

   Publié en 1998, «Le pacte» est le treizième épisode de la série des enquêtes du détective Jérôme K. Jérôme Bloche. Ce qui me l’a remis en mémoire, c’est l’annonce dans le magazine «Lire» (n° 361) de l’édition d’une intégrale de ces aventures. Une excellente nouvelle pour tous ceux qui ont des cadeaux à (se) faire.
   
   Dans ce treizième épisode donc, Sa première cliente sera Madame Dubois, qui vient lui demander de tenter d’élucider un meurtre resté impuni… Celui de son canari qu’un snipper a lâchement dégommé. Cette première enquête en entraînera d’autres… un peu plus sérieuses.
   
   On y retrouve tout ce qui fait le charme de notre ineffable rouquin équipé de son Solex à sacoche (avec 2 antivols !), avec cette impression toujours (fausse bien sûr) que l’humour y est involontaire. On a toujours le sourire aux lèvres si l’on est adulte, tandis que les plus jeunes subissent le charme et l’intérêt de ce personnage et de ses enquêtes plus ou moins incongrues.
   
   C’est pourquoi, j’ai été pour le moins étonnée de trouver dans cette annonce de «Lire» que les aventures de Jérôme K. Jérôme Bloche étaient «souvent violentes mais traitées tout en sensibilité». Alors que dire ? Je n’ai pas lu tous les J.K.J. Bloche et je n’oserais donc pas lancer un démenti formel, mais je me demande tout de même s’il n’y a pas erreur sur la B.D et je tiens à dire que, dans ce que j’ai lu, je n’ai rien trouvé qui ne puisse être vu par des enfants.
   
   Ce serait bête de faire perdre un de ses «créneaux» principaux à cette série de bonne qualité. Il ne vous restera plus qu’à vérifier qui se trompe avant d’offrir à des enfants (sauf pour les 2 dont j’ai mis les fiches sur ce site).

critique par Sibylline




* * *