Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Les grands mots du professeur Rollin de François Rollin

François Rollin
  Les grands mots du professeur Rollin
  Les belles lettres du professeur Rollin

Les grands mots du professeur Rollin - François Rollin

Vous reprendrez bien un peu de poésie ?
Note :

   "Affûtez vos dictionnaires!"
   Tel est le conseil du professeur Rollin (François de son prénom) dans Les grands mots du professeur Rollin.
   
   Fondateur du Centre de Sauvetage des Mots en voie de Disparition (ne pas confondre avec le CECAMPI, Centre Européen de Conservation et d'Assistance aux Mots Passablement Inutiles, vous le vexeriez!), où les mots sont conservés à la température idéale de 12 °C. Même si le personnel se limite à la personne de son fondateur, celui -ci comptait sur les auditeurs de France Culture et dorénavant sur les lecteurs de cet ouvrage car "Chaque fois que je vous exhorte à sauver un mot menacé d’extinction, vous l'ajoutez,s'il n'y figurait pas , à votre vocabulaire, et vous le promouvez dans vos biotopes respectifs au prix d'efforts considérables".
   
   En bon pédagogue, afin de faciliter la compréhension de termes parfois rébarbatifs, le professeur Rollin nous fait profiter d'une saynète mettant en scène un couple récurrent: Simone et son époux,dont nous découvrirons au fur et à mesure les nombreux amis .
   
   Ce couple charmant, jusqu’aux deux tiers de l'ouvrage, a pour coutume, afin de clore le débat, de terminer par une formule rituelle "Embrasse-moi", formule qui comporte quelques variantes, dont celle-ci que j'ai testée pour vous : "Embrasse-moi, vieux hérisson !". *
   
   Vous l'aurez compris,il ne s'agit pas seulement de sauver des mots d'une manière scolaire mais de les mettre en scène avec verve et d'en profiter pour s'amuser avec eux ! Les mots deviennent vivants, ils essaient pour certains de forcer le passage, l'auteur ne nous cache pas ses préférences ou ses rejets, bref on n'est pas ici pour s'ennuyer car le style est coruscant (brillant, quoi !).
   
   Mission accomplie, cher professeur, je vais sans barguigner** tester certaines formules auprès de mes élèves, et en particulier celle-ci : "Laissez-moi donc cheminer vers l'ataraxie***", ce qui aura au moins le mérite de leur couper le sifflet ou les incitera à me dénoncer à l'administration sous prétexte que j'aurais pété un câble...
   99 mots à savourer en attendant la sortie des “Belles lettres du professeur Rollin” (en octobre).
   
   
   * L'Homme et moi aimons les hérissons et n'hésitons d'ailleurs pas à leur faire traverser la route à l'occasion, l'homme ne s'est donc pas vexé et a obtempéré.
   **barguigner : marchander, puis par extension, hésiter, mettre du temps à prendre une décision.
   ***ataraxie: tranquillité de l'âme.

critique par Cathulu




* * *