Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Dernier refuge de Patricia MacDonald

Patricia MacDonald
  Origine suspecte
  La fille sans visage
  Dernier refuge
  Expiation
  Un coupable trop parfait
  Un étranger dans la maison
  Une femme sous surveillance
  Rapt de nuit
  La Double Mort de Linda

Patricia MacDonald est le nom de plume de Patricia Bourgeau, auteur américain de romans policiers, née en 1949 dans le Connecticut.

Dernier refuge - Patricia MacDonald

MacDonald dans le texte.
Note :

   On est là dans le pur domaine du polar. Du suspense plus précisément. Du Mac Donald très exactement.
   
   C’est à dire : côte est des Etats-Unis, une jeune femme méritante et sympathique (Dena), qui a tout pour nous attendrir puisqu’elle attend un enfant de Brian, l’homme aimé, des collègues apparemment protecteurs quand Brian se mettra à devenir violent, semant ainsi fausses pistes et leurres, une histoire d’amour de substitution naissante, …
   C’est le canevas général des suspenses Mac Donaldien, avec une héroïne jeune, sympathique, fragile mais pas trop. Généralement confrontée à la violence, plutôt de son entourage. Puis les fausses pistes des intervenants successifs permettant ainsi la montée du suspense.
   
   C‘est toute la différence d’avec un auteur de polar qui se sert du support-polar pour faire passer des idées, un message, tels James Ellroy, Didier Daeninckx, James Lee Burke ou Tony Hillerman ... Patricia Mac Donald est plutôt de l'école Agatha Christie, Mary Higgins Clark, … pour lesquelles c’est l’intrigue avant tout qui prime, qui justifie l’écriture. Il faut perdre le lecteur, le «harponner» pour qu’il ne découvre qu’à la toute-fin la clef du roman. Cela les oblige évidemment à tricher un peu, par omission ou par déguisement, en envoyant des intervenants présentés sous un jour … trompeur. Tel ici Peter, un collègue de travail de Dena, qui interviendra pour elle quand elle sera confrontée à la violence physique de Brian.
   
   Donc, de quoi s’agit-il ? Tout semble baigner pour Dena, qui a un amour récent, Brian, qui est tout aussi récemment enceinte,et qui a un travail intéressant (patissière de patisserie française dans un restaurant chic (tant qu’à faire !)). Et puis ça se dégrade subitement. Brian devient d’une jalousie maladive, boit et devient violent. Dena doit le fuir, mais elle habite maintenant le monde de Brian (la petite ville américaine où l’enfant du pays est au-dessus de tout soupçon et bénéficie de l’indulgence de la police locale, vous voyez … ?) Peter, le collègue de Dena, lui porte assistance, la protège, la sauve ? Evidemment ça n’est pas si simple (qu’est-ce que vous croyez ?). Et puis ce qu’elle subit fait remonter à la surface des évènements passés, inexpliqués ou cachés …
   
   Et vous voilà parti pour dévorer et aller au bout pour peu que vous soyez bon public, doté éventuellement d’une âme de midinette (serait-ce mon cas ? !).

critique par Tistou




* * *