Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

M comme: Kid Paddle, T5 : Alien Chantilly de Midam

Midam
  M comme: Kid Paddle, T5 : Alien Chantilly

M comme: Kid Paddle, T5 : Alien Chantilly - Midam

Pour les affreux Jojo
Note :

   Oui, pour les affreux Jojo, qu'ils soient petits ou grands.
   
   Connaissez-vous cette coqueluche de nos gamins ?
   
   Il s’appelle Paddle, Kid Paddle et sévit dans le monde quadrillé de la B.D.
   Kid Paddle a un papa, mais pas de maman, du moins dans cet album qui est mon premier. C’est un petit garçon d’aujourd’hui, de l’âge de l’école primaire ( plusieurs fois évoquée) et surtout, fou, ainsi que ses copains, de jeux vidéos et de monstres. Il est d’ailleurs très fort pour les premiers et en ce qui concerne les seconds, aucun monstre n’est trop terrifiant ou répugnant pour lui. L’innocence de l’enfance lui permet même de se délecter sans aucune arrière-pensée attristante des pires photos médicales… On l’envie.
   
   Enfant du Belge Michel Ledent, dit Midam, il a fait ses débuts chez Spirou et a maintenant dépassé allégrement la dizaine d’albums cartonnés. Pourquoi j’aime Kid Paddle plutôt que Titeuf, parce que Paddle a de vraies passions de gamin, non dénuées souvent d’une certaine forme de poésie, et qu’en plus il est intelligent. Les mini-histoires de ces planches, également sont loin d’être privées d’esprit et même de culture (par exemple, pour cet album-ci, la page 21) et elles m’ont aussi plusieurs fois non pas fait sourire mais vraiment rire (entre autres. ici, page 12)
   
   Le hasard a mis l’ «Alien Chantilly» entre mes mains et c’est donc de celui-là que je vous parle, mais comment ne pas avoir envie de lire «Kid Paddle, Tome 11 : Le retour de la momie qui pue qui tue» ? Ou le très prometteur tome 7, «Waterminator» ?
   
   Ah, Kid Paddle, je te souhaite la longue vie à laquelle tu sembles promis, mais ne vieillis pas!

critique par Sibylline




* * *