Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Visage volé, avoir vingt ans à Kaboul de Latifa

Latifa
  Visage volé, avoir vingt ans à Kaboul

Visage volé, avoir vingt ans à Kaboul - Latifa

Avoir vingt ans à Kaboul.
Note :

   Le sous titre est explicite ; « avoir vingt ans à Kaboul ». Ecrit en 2001, juste avant, ou au moment, du séisme «World Trade Center », Visage volé raconte en fait comment la vie des femmes fût bouleversée en Afghanistan, lors de la prise du pouvoir par les Taliban.
   
   C'est plus une oeuvre de témoignage, didactique, qu'un roman. Difficile de ne pas dire du bien d'un tel plaidoyer, ne serait-ce que parce que la vie des femmes fût brutalement mise entre parenthèses. Et ce, même après les années de guerre civile, contre les Russes, qui avaient déja déchiré le pays.
   
   Pourtant je reste réservé sur l'ouvrage. Ecrit par une afghane (certainement ?), mais pour des occidentaux (sûrement), le point de comparaison reste la vie et les concepts de nos sociétés occidentales. Moi je veux bien considérer que pour une jeune fille qui passait des concours pour devenir journaliste, et dont la soeur était hôtesse de l'air, la tragédie décrite prenne encore plus d'ampleur, mais peut être eût-il mieux valu prendre pour point de comparaison une vie plus classique de jeune fille afghane.
   
   Le statut de Latifa avant les Taliban étant notoirement celui d'une jeune fille de famille très aisée ! Certainement très peu représentative de l'immense majorité des afghanes.
   
   Il n'en reste pas moins que les situations sont infâmantes et sans excuses aucunes, et que la lecture de Visage volé permet au moins de se documenter. D'ailleurs l'entame du livre reprend la chronologie de la marche vers l'enfer de l'Afghanistan sur les 30 dernières années.
   
   Il faut le lire comme un documentaire, pas comme un roman.
   
   

critique par Tistou




* * *