Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Hantises de Joyce Carol Oates

Joyce Carol Oates
  Un amour noir
  Johnny Blues
  Viol. Une histoire d’amour
  Les chutes
  La fille tatouée
  Je vous emmène
  Délicieuses pourritures
  Hantises
  Zombi
  Blonde
  Nous étions les Mulvaney
  Eux
  Fille noire, fille blanche
  La Fille du fossoyeur
  Reflets en eau trouble
  Mère disparue
  Folles Nuits
  Solstice
  Confessions d’un gang de filles
  Journal 1973 - 1982
  Vous ne me connaissez pas
  Les mystères de Winterthurn
  Les Femelles
  Petit oiseau du ciel
  Bellefleur
  Marya, une vie
  Le Musée du Dr Moses
  Mudwoman
  Le Mystérieux Mr Kidder
  Carthage
  Terres amères
  Sacrifice
  Paysage perdu
  Valet de pique
  Le triomphe du singe-araignée

Joyce Carol Oates est une poétesse et romancière américaine née le 16 juin 1938 à Lockport (État de New York).

Joyce Carol Oates a commencé à écrire dès l'âge de quatorze ans.

Elle enseigne la littérature à l'université de Princeton où elle vit avec son époux qui dirige une revue littéraire, la Ontario Review.

Depuis 1964, elle publie des romans, des essais, des nouvelles et de la poésie. Au total plus de soixante-dix titres. Elle a aussi écrit plusieurs romans policiers sous les pseudonymes de
Rosamond Smith et de Lauren Kelly. Elle s'intéresse aussi à la boxe.

Son roman "Blonde" inspiré de la vie de Marilyn Monroe est publié pratiquement dans le monde entier et lui a valu les éloges unanimes de la critique internationale. Elle a figuré deux fois parmi les finalistes du Prix Nobel de littérature."
(Wikipedia)

Hantises - Joyce Carol Oates

Hantise et non pas hanté…
Note :

   Même si je n’avais été convaincue par ma première lecture de Joyce Carol Oates, j’ai été attirée par ce recueil de nouvelles et en particulier par le titre «Hantises»…J’aime beaucoup les atmosphères tendues, le suspense, enfin quand ça fait peur mais que rien n’est vraiment révélé…
   
   Je ne peux vous faire un résumé de ces 16 nouvelles, car certaines sont trop courtes, mon résumé vous dirait tout, et votre curiosité ne serait pas piquée…
   
   Mais à vrai dire, pour vous donner mon sentiment sur cette lecture, j’avoue avoir été quelque peu déçue, ou plutôt décontenancée, car je ne m’attendais pas à ce genre de contenu. Car si ces nouvelles relatent effectivement les «hantises» de chacun, je m’attendais en fait à rencontrer de spectres, des phénomènes étranges, bref, une sorte d’atmosphère surnaturelle… Je ne peux me permettre de dire que le quatrième de couverture nous induit en erreur car en fait c’est moi qui l’ai mal interprété, je m’en rends compte maintenant, après l’avoir relu (j’ai interprété «hantises» comme «hanté»)…
   
   Mais, quoi qu’il en soit, même si mon jugement s’est avéré erroné, j’ai retrouvé le style si particulier de l’auteur (qui malheureusement ne me convient pas) et même beaucoup de ressemblance avec «Je vous emmène» et cela même si le sujet est totalement différent…
   
   Je sais que la lecture de nouvelles ne s’appréhende pas de la même façon que celle d’un roman et j’avoue que j’ai été relativement enthousiasmée par le début, mais malheureusement je ne retenterais pas l’expérience avec cet auteur dont le style, décousu, emmêlé, confus et même parfois vulgaire me déroute…
   
   Si vous aimez Joyce Carol Oates, lisez-le sans hésiter …sinon faites-le avec prudence… ;o)

critique par Mme Patch




* * *