Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

La sagesse de la mer de Björn Larsson

Björn Larsson
  Le cercle celtique
  Le capitaine et les rêves
  La sagesse de la mer

Björn Larsson est un écrivain suédois, passionné de navigation, né en 1953.

La sagesse de la mer - Björn Larsson

Liberté et mers du nord de l'Europe
Note :

   Dans son dernier chapitre, l'auteur conclut : "Beaucoup de ceux qui lisent des livres sur les voyages en mer des autres le font pour y trouver l'inspiration, un encouragement et des tuyaux en vue de leurs propres rêves de départ plus ou moins aventureux."
   
   Je venais de lire 310 pages de ce livre et il ne m'en restait plus guère qu'une quinzaine que le m'apprêtais à franchir sans mal, quand cet avis m'a interpellée. Et doublement.
   
   D'abord, parce que je n'avais pas vraiment réalisé que je lisais un récit de voyages en mer. C'était bien vrai pourtant. Au sens strict, il s'agissait du récit réel d'un homme qui passait son temps à naviguer sur la Manche, l'Atlantique et la mer du Nord. Mais je dois avouer que j'avais plutôt considéré ces récits de tempêtes ou d'escales de rêve comme la toile de fond d'un autre récit, celui de la recherche d'une façon de vivre différente de celle communément appliquée. L'auteur le dit lui-même : « Ce livre reflète sans doute une tentative parmi beaucoup d'autres de vivre en se débarrassant des problèmes de la vie. » Et c'est à cette facette là de l'ouvrage que j'avais été le plus sensible, négligeant beaucoup, les problèmes et plaisirs de la navigation, moi qui ne m'y suis jamais risquée.
   
   Ensuite, parce que je n'avais bien évidemment pas été à la recherche du moindre conseil marin, que je ne nourrissais pas le moindre projet de départ et que je réalisais soudain que ce n'était peut-être pas le cas le plus courant chez les lecteurs de cet ouvrage.
   
   Alors reprenons, Si vous êtes un navigateur ou rêvez de le devenir, ce livre vous intéressera sûrement ; surtout si vous affectionnez plus particulièrement les mers du nord de l'Europe. On y trouve effectivement des récits de traversées, depuis, déjà, la façon dont on peut se financer ce genre de libertés jusqu'aux dangers, parfois inattendus, que l'on peut rencontrer et des avis sur ce que l'on peut faire de mieux face à tel ou tel danger. C'est raconté d'une façon suffisamment vivante, aisée et fluide pour que la lecture ne pose aucun problème. Le vocabulaire maritime est introduit progressivement et ne crée pas de difficulté, même au lecteur le plus ignorant en la matière, comme je le suis.
   
   Pour ce qui est de la philosophie de la vie, il m'a semblé trouver en Björn Larsson quelqu'un de tellement proche que tout ce qu'il pouvait dire me semblait frappé du sceau du bon sens et de l'évidence. Un peu trop simple, même parfois, si on cherche par là. Mais il suffit de regarder autour de soi pour se souvenir que ces évidences là sont loin d'être partagées par tous.
   
   Pour ce qui est du style, je suis plus réservée, surtout passé les 50 premières pages. Larsson est absolument fasciné par l'?uvre de Harry Martinson, un de ses compatriotes, prix Nobel de littérature en 1974. Bien. Mais fasciné au point de truffer son propre livre de multiples citations et de sembler l'avoir construit autour de ces citations? Cela me semble excessif. C'était, à mon avis, une mauvaise idée, et indigne d'un grand écrivain.
   
   Je vais lire un autre ouvrage de Larsson, pour voir si cette première impression est trop partielle ou si elle se confirme ; mais pour l'instant je dirais: Ce livre est très intéressant pour les amoureux de la navigation, intéressant pour ceux qui ont envie d'écouter un homme libre raconter sa vie, mais peu motivant pour ceux qui sont à la recherche de belles oeuvres littéraires.

critique par Sibylline




* * *