Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Le dernier Testament de Philip Le Roy

Philip Le Roy
  Le dernier Testament

Le dernier Testament - Philip Le Roy

Love is all
Note :

   Nathan Love est un super profiler retiré du monde. Sa dernière affaire a entraîné le meurtre de sa femme, et depuis trois ans il vit en ermite au bord d’une plage des Etats-Unis.
   
   Elevé dans une réserve indienne de l’Arizona, son père est navajo et sa mère japonaise. Il est aguerri dans de nombreux arts martiaux et pratique le zazen assidûment. Son grand point distinctif est qu’il n’a pas de vraie personnalité, parvenant ainsi à endosser complètement celle de ceux qu’il traque. Une sorte de David Carradine séduisant qui ne s’encombre d’aucun préjugé ni scrupule.
   
   Le N° 2 du FBI vient le déterrer pour dénouer les fils d’une affaire très compliquée : on vient de trouver en Alaska un carnage dans un laboratoire où officiaient deux prix Nobel. Des recherches concernant la résurrection y étaient menées, non dénuées d’un certain résultat.
   Nathan va se remettre en selle, aidé d’une inspectrice inuk, en se déplaçant à travers les continents…
   
   Je suis très partagée quant à exprimer un avis construit sur ce thriller.
   
   J’ai eu beaucoup de mal avec les côtés «Kill Bill», philosophie bouddhiste et guerrier asiatique, sans parler de l’inévitable grand complot, etc.
   
   Par contre, la virtuosité de Philip Le Roy est indéniable, il sait mener un suspens et ne ralentit à aucun moment le rythme sur 600 pages. Il prend les éléments classiques du thriller scientifico-religieux, et les mêle habilement à un style très visuel.
   
   De nombreux rebondissements, la perte de certains de nos personnages fétiches, le grand nord, tout ça est structuré et très agréable sous la plume d’un français.
   
   Je ne me suis pas relevée la nuit non plus, même si parmi tout ce qu’on peut trouver dans ce roman ne figure à aucun moment l’ennui…
   
   A vous de voir !
   
   Grand prix de Littérature Policière 2005

critique par Cuné




* * *