Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

L'album illustré de L’Œuvre au Noir de Alexandre Terneuil

Alexandre Terneuil
  L'album illustré de L’Œuvre au Noir

L'album illustré de L’Œuvre au Noir - Alexandre Terneuil

Les amateurs apprécieront
Note :

   Ouvrage collectif rédigé par Agnès Fayet, Catherine Golieth , Lucia Manea et Alexandre Terneuil.
   

   Réalisé à l’initiative du Centre International de Documentation Marguerite Yourcenar et sous la direction d’André Terneuil, cet ouvrage est composé d’une introduction et de six essais qui accompagnent la documentation iconographique que Marguerite Yourcenar avait réunie autour de son livre “L’œuvre au noir”.
   
   Il s’agit de 81 illustrations: reproductions de dessins, tableaux ou sculptures de l’époque, ou photographies de lieux. Cette collection avait été réunie par M. Yourcenar avant, pendant et après la rédaction du livre. Elle avait été classée par elle-même en six groupes qui sont ici respectés et correspondent aux six essais qui nous sont donnés à lire : “Les aspects du monde”, “Les malheurs de la guerre”, “les plaisirs et les jeux”, “La vie rêvée”, “Les visages humains” et “Les sciences et la magie”.
   
   Bosch, Dürer et Breughel y sont comme on s’y attend largement représentés.
   
    On ne retrouve généralement pas dans le roman les scènes mêmes des illustrations, mais des personnages qui pourraient être ceux qui y sont montrés ou des scènes qui auraient pu se passer dans ces lieux et qui utilisent ces objets ou décors. On y retrouve aussi l’ambiance. Celle des fêtes de villages comme celle des campagnes ravagées par les massacres, celle des cours comme celle des monastères ou des bibliothèques
   
   Je ne vous cacherais pas que quand j’ai acquis cet ouvrage, c’était surtout la collection iconographique qui m’intéressait et que je ne pensais pas lire la totalité des textes, du moins pas immédiatement. Mais c’est pourtant ce que j’ai fait. Après avoir jeté un œil imprudent sur l’introduction, je n’ai plus pu me résoudre à passer une seule ligne jusqu’au terme de l’ouvrage. C’est dire qu’il n’est ni ardu, ni hermétique, ni rébarbatif.
   Je conseille cependant de le lire après "L’Œuvre au Noir" tant parce qu’en en commentant les différentes parties il en révèle les différents ressorts, que parce que, sans connaître le roman, on ne peut guère tirer profit de ce qui nous y est expliqué.
   
   Et en fin de compte, le seul reproche que je ferais à cet ouvrage tient aux illustrations. J’ai regretté que la plupart soit en noir et blanc et souvent de petite taille. Pour beaucoup, j’ai préféré chercher sur le net une meilleure reproduction pour mieux profiter des commentaires. C’est pourtant un bel ouvrage, à forte couverture toilée, pas un livre «petit budget» et je ne sais pas ce qui a justifié cette économie de reproduction. Etait-ce sous cette forme que Marguerite Yourcenar les avait et a-t-on voulu laisser les choses en l’état ? Peut-être mais je ne trouverais encore pas l’idée judicieuse car l’auteur avait bel et bien vu les originaux en couleur et aurait sans doute été la première à apprécier ce que la reproduction moderne permet de faire.
   
   Quant à Zénon, je l’avais toujours imaginé sous des traits proches de ceux d’Erasme. ;-)

critique par Sibylline




* * *