Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

La Tour Sombre 2: Les trois cartes de Stephen King

Stephen King
  Marche ou crève
  Anatomie de l’Horreur
  La Tour Sombre 1: Le Pistolero
  La Tour Sombre 2: Les trois cartes
  La Tour Sombre 3 :. Terres perdues
  La Tour Sombre 4: Magie et Cristal
  La Tour Sombre 5: Les loups de la Calla
  La Tour Sombre 6: Le chant de Susannah
  La Tour Sombre 7: La Tour Sombre
  Ecriture - Mémoires d'un métier
  Histoire de Lisey
  Cellulaire
  Shining
  Simetierre
  Juste avant le crépuscule
  Charlie
  Running man
  Salem
  Dolores Claiborne
  Docteur Sleep
  Le Singe - Le Chenal
  Colorado Kid
  Mr Mercedes
  Carnets noirs
  L’année du loup-garou
  Gwendy et la Boîte à Boutons

Stephen Edwin King est un écrivain américain de thrillers, romans d'horreur et fantastiques, né en 1947 dans le Maine. Il a aussi publié sous les noms de John Swithen (une fois) et plus souvent de Richard Bachman.


* Citations dans la rubrique "Ce qu'ils en ont dit"

La Tour Sombre 2: Les trois cartes - Stephen King

Différentes époques
Note :

   « La Tour sombre » est une série de 7 romans que Stephen King commença à 22 ans et termina à 58 ans.
   Les sept titres sont présentés sur ce site.
   1. Le Pistolero (The Gunslinger, 1982)
   2. Les trois cartes (The Drawing of the Three, 1987)
   3. Terres perdues (The Waste Lands, 1991)
   4. Magie et Cristal (Wizard and Glass, 1997)
   5. Les Loups de la Calla (Wolves of the Calla, 2003)
   6. Le Chant de Susannah (Song of Susannah, 2004)
   7. La Tour Sombre (The Dark Tower, 2005)
   
   Différentes époques
   Ce deuxième tome diffère en tous points du premier, nous plongeant dans New York en différentes époques, et surtout en mêlant différents genre en un canevas très réussi, où tout a sa place et rien ne dépare.
   
    Un peu de magie, de pragmatisme, d'humour, de bons sentiments, de psychologie, de relativité et des paradoxes temporaux...
   
   Ca passe à toute vitesse, on se pose un tas de questions sur les homarstruosités et autres bizarreries du monde de la quête.
   
   Par contre rien de vraiment neuf non plus. Tous les thèmes abordés l'ont déjà été par d'autres, c'est bien écrit et très prenant mais pour l'instant rien de fondamentalement ébahissant.
   ↓

critique par Cuné




* * *



Très sombre
Note :

   L'histoire:
   Roland, notre cher Pistolero se retrouve au début du livre sur une plage (celle où on l'avait quitté dans le précédent tome), mal en point. Mais trois personnes vont tour à tour rentrer dans sa vie pour l'aider. Et tout sera loin d'être facile. Sans déflorer le suspense on peut en dire plus sur ses personnes: Eddie, un jeune junkie des années 80, Odetta, une femme à la double personnalité et enfin un homme dont il ne vaut mieux rien dire...
   
   Comme je le disais dans le titre de cet article, la lecture de ce livre est éprouvante car les situations et les personnages sont très sombres. Toutefois, on ne peut que s'incliner en tant que lecteur sur le génie de King qui nous concocte un mélange de polar et de fantasy en mixant les époques.
   
   Ce livre recèle des trésors d'imagination pour décrire des situations hors normes et des revirements de situations extraordinaires qui font de "la tour sombre" une quête si intéressante. Je n'ai jamais rien lu de pareil: choix des personnages, situations, ambiance, portée historique et philosophique...
   
   Vous serez comme moi surpris par le tour que prend ce tome 2 que Stephen King lui-même qualifie de plus abouti que le premier. Donc si vous avez aimé le premier, vous adorerez le second et aurez le sentiment de lire un chef d’œuvre d'un genre que Stephen King invente sous vos yeux!!

critique par L'habitué




* * *