Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Ma Chérie de Laurence Peyrin

Laurence Peyrin
  La drôle de vie de Zelda Zonk
  L'aile des vierges
  Ma Chérie

Ma Chérie - Laurence Peyrin

Société américaine
Note :

   Pour l'état civil, elle s'appelle Gloria Mercy Hope, à six ans elle souffre d'un léger strabisme et ses copines la surnomment Sœur Bigleuse. Elle est maigre comme un clou et n'intéresse personne. Sauf Ben le fils du patron de la scierie. Elle a eu du retard à l'allumage, mais à seize ans tout change, son corps se transforme, la vilaine chenille devient un magnifique papillon. Elle se marie avec un photographe, est élue miss Floride. Elle abandonne son mari pour s'installer dans une maison que son amant a mise à sa disposition. Pour tous elle est Ma Chérie, une femme frivole qui n'a d'autres soucis que de se préoccuper de sa beauté. Mais quand son riche protecteur se fait arrêter par la police pour escroquerie, elle n'a d'autre choix que de retourner dans son village perdu chez ses parents dans son village perdu.
   
   Comme dans Miss Cyclone et l'Aile des vierges j'ai retrouvé avec plaisir le style vivant de Laurence Peyrin son habileté à raconter une histoire dont l'héroïne est attachante avec sa fragilité et son désir d'indépendance et de liberté. Mais dans ce récit qui pourrait ressembler à une simple romance, l'auteur aborde des thèmes importants de cette Amérique des années Kennedy à travers différents personnages.
   
   La ségrégation raciale dont a été victime Marcus condamné à ramasser des papiers dans la cour d'une école où il aurait dû enseigner.
   Les jeunes soldats qui ressortent traumatisés de la guerre de Corée à l'image de Ben qui chaque nuit retrouve ses cauchemars et les scènes insoutenables qu'il a vécues.
   Et puis l'hypocrisie des relations dans cette société de nouveaux riches, où le paraître est la chose la plus importante.
   
   Une fois de plus Laurence Peyrin nous entraîne dans la société américaine et c'est une réelle réussite, j'ai vraiment pris beaucoup de plaisir à lire ce roman.

critique par Y. Montmartin




* * *