Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Le musée de l'art de Collectif

Collectif
  Ce que je ne sais pas
  Le musée de l'art
  Hontes
  A table!
  Dès 06 ans: Mes 66 plus belles poésies
  11 femmes, 11 nouvelles
  Les aventures de Jean Conan
  Les cent ans de Dracula
  L'ombre du mur, Chroniques du mur de Berlin
  Comment Nicolas Sarkozy écrit l’histoire de France
  Dès 06 ans: Coffret de contes
  La France des écrivains - Guide Gallimard
  Anthologie, Les Femmes Vampires, de 1823 à 1905
  Poèmes de Paris: Une anthologie à l’usage des flâneurs
  Romans grecs et latins
  Dès 02 ans: Enfantilles
  Dès 10 ans: La revue Dada
  Beowulf
  Dès 08 ans: Mon premier Larousse de l'histoire
  Le Monde de George Sand
  Dès 10 ans: Contes et légendes Nathan
  La plus belle histoire des femmes
  Luc Tuymans
  Les Fantômes des Victoriens
  Dès 08 ans: Magritte, le double secret
  Révolutions animales
  Dès 01 an: Mes plus belles berceuses jazz
  Voyages en train
  La Quête du Saint Graal
  L'une et l'autre
  Séoul, vite, vite !
  Les contes des mille et une nuits
  Dictionnaire des mots manquants
  Déflagrations
  Beyrouth noir
  Les Avatars de Sherlock Holmes
  Contes de Noël : les grands classiques
  Ados: Histoires de ballets illustrées

Le musée de l'art - Collectif

L'art express
Note :

   Cinq cents artistes, peintres, plasticiens, sculpteurs, du Moyen Âge à nos jours, un par page, rangés par ordre alphabétique et représentés chacun par une oeuvre commentée. Ce volume ramassé, maniable, est un succès de librairie depuis sa sortie en 1998. On comprend pourquoi : il donne à son possesseur l'illusion de tenir tout le monde artistique dans sa main.
   
   L'illusion seulement : les illustrations sont bien trop petites, les commentaires bien trop succincts (approche biographique, inscription de l'oeuvre dans telle ou telle époque ou tendance, description et interprétation en une vingtaine de lignes, les rédacteurs font des prouesses) pour donner autre chose qu'un survol superficiel et lacunaire.
   
    Malgré tout, il possède des aspects intéressants : l'ordre alphabétique supprime toute hiérarchie, l'artiste minimaliste contemporain a droit au même traitement que tel maître de la Renaissance.
    Concernant l'art contemporain, les choix sont d'ailleurs souvent courageux et donnent lieu à de belles découvertes, au détriment parfois de noms qu'on aurait aimé trouver (pas de Friant, pas de Valenciennes, pour prendre deux exemples qui m'intéressent ces jours-ci).
   
    C'est juste un vade-mecum, un ouvrage pratique qui permet une recherche rapide et efficace. Je l'ai pourtant lu in extenso, page après page (j'aime lire en entier des livres qui ne sont pas faits pour ça, des dictionnaires, des guides de voyage, des catalogues d'exposition, des atlas) car il m'a accompagné au cours de tous mes déplacements hors d'Epinal depuis sept ans. C'était même la première chose que je plaçais dans mon sac de voyage et la page de garde m'apprend que je l'ai lu à Mandelieu-la Napoule (Alpes-Maritimes), à Saint-Jean-de-Sixt (Haute-Savoie), à Saint Albans (Angleterre), à Cindré (Allier), à Saint-Gervais-d'Auvergne (Puy-de-Dôme), à Jaleyrac (Cantal), à Castanet (Lozère), à Au (Autriche), à Jouy-le-Moutier (Val-de-Marne), à Perriers-sur-Andelle (Eure), à La Chapelle-d'Abondance (Haute-Savoie), à Mur-de-Sologne (Loir-et-Cher), à Avermes (Allier), à Mézières-sur-Issoire (Haute-Vienne), à Thouron (Haute-Vienne) et dans les chambres 6, 6 bis, 8 ,9, 12, 14, 19, 28, 30, 31, 32, 34, 37, 41, 42, 44, 47 et 72 de l'hôtel Amiot, boulevard de Strasbourg, Paris, Xe arrondissement.

critique par P.Didion




* * *