Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Ados: L’Ile au Manoir de Estelle Faye

Estelle Faye
  Porcelaine
  Ados: L’Ile au Manoir

Ados: L’Ile au Manoir - Estelle Faye

Dès 12 ans
Note :

   J’ai beaucoup croisé L’Ile au Manoir sur les blogs en fin 2018. Aussi, lorsque je l’ai vu en médiathèque, j’ai tenté ma chance avec ce roman jeunesse dont la couverture et la thématique m’attiraient. Le jeune Adam vit sur une petite île de la côte Atlantique, fragilisée par les intempéries. Une tempête se prépare et les efforts pour consolider la digue se multiplient. L’inquiétude grandit et une évacuation sur la côte est envisagée.
   
   Lorsque débute le roman, Adam est réveillé dans la nuit par son plâtre à la jambe qui le gêne. En regardant par la fenêtre, il voit une petite fille dans une robe blanche sur la plage en contrebas. Celle-ci l’appelant à l’aide, Adam descend sur la plage muni de sa béquille. Il découvre une vieille clef rouillée là où se tenait la petite fille. Lors des quelques jours qui suivent, celle-ci se manifeste à lui pour lui demander de la délivrer. Elle serait enfermée dans un grand hôtel disparu depuis une tempête au début du XXe siècle.
   
   Aidé de ses deux meilleurs amis, Adam va affronter des forces inconnues pour prêter secours à sa nouvelle amie fantomatique. Il manque d’être noyé dans le couloir de l’école, croise un personnage inquiétant venu d’une autre époque, se fait menacer d’une tempête dévastatrice.
   
   Un court roman sympathique, mettant à l’honneur l’amitié et le courage et croisant notre époque et le début du XXe. J’ai beaucoup aimé le cadre marin, l’hôtel disparu et les mystères entourant cette époque, la rencontre d’un fantôme, d’un vrai magicien et de sirènes. Néanmoins l’histoire manque de profondeur et ne développe ni les personnages, ni le cadre historique. Parfois les histoires pour enfants sont tout aussi savoureuses pour les adultes, mais ce roman s’adresse à un public trop jeune pour plaire aussi largement – c’est du moins mon sentiment. C’est sans aucun doute une excellente façon de s’initier à la lecture et de découvrir le plaisir de plonger dans un roman lorsqu’on est enfant, mais en tant qu’adulte je suis restée un peu sur ma faim. Je le conseillerai très probablement à Petite Lou dans quelques années en revanche.
   
   Un roman qui m’a fait penser à l’excellente BD en 2 tomes La Mémoire de l’eau.

critique par Lou




* * *