Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Le sang des farines de Jean-François Parot

Jean-François Parot
  L'Enigme des Blancs-Manteaux
  Le noyé du Grand Canal
  L'enquête russe
  L'année du volcan
  La pyramide de glace
  L’honneur de Sartine
  Le sang des farines

Jean-François Parot est un auteur français né en 1946 et mort en 2018. Avant d'être auteur, Jean-François Parot était diplomate.
Historien de formation, il est un grand spécialiste du Paris du XVIIIe siècle.

Le sang des farines - Jean-François Parot

Episode n°6 de Nicolas Le Floch
Note :

   Nicolas Le Floch, Marquis de Ranreuil à la Cour, est Commissaire au Châtelet chargé des Affaires Extraordinaires.
   Nous sommes en 1775, Louis XVI est bien jeune et dans le cadre des intrigues et des clans de la Cour, Nicolas Le Floch peut être considéré comme se situant dans le clan du Roi.
   
   Il doit tout d’abord, quand commence le roman, remplir une mission de confiance, diplomatique pourrait-on dire, puisqu’il est envoyé à Vienne, en Autriche, auprès de Marie-Thérèse, la mère de la Reine, pour lui remettre un portrait de celle-ci. Cet épisode viennois ne va pas vraiment être de tout repos entre malversations, espionnages réciproques, coups fourrés divers.
   
   De retour à Paris, en un moment où Turgot lance des réformes et où une pénurie de farine menace gravement le peuple de Paris de famine, il lui faut faire face à une possible "guerre des farines" et enquêter sur la mort étrange, dans son pétrin, de Maître Mourut, le boulanger qui réside et officie sous le propre appartement de Nicolas Le Floch. Cerise sur le gâteau, son fils a disparu (les affaires de cœur et familiales de Nicolas Le Floch sont elles-mêmes assez embrouillées).
   
   Bref, Nicolas Le Floch a du pain sur la planche. Il doit faire feu de tout bois, déjouer chausse-trappes, complots, séparer le bon grain de l’ivraie, éviter une révolte populaire. Il est un peu le "Superman" de la seconde moitié du XVIIIème siècle, un "Superman" version Parot bien entendu, ce qui signifie gage de qualité d’écriture et de véracité historique, sophistication de l’intrigue. Il vaut mieux s’être un minimum intéressé à l’Histoire de France et notamment à cette période du XVIIIème siècle pour ne pas être largué par toutes les références historiques qui jalonnent le roman.
   
   
   Série Nicolas Le Floch :
   
   1. L'Énigme des Blancs-Manteaux (2000)
   2. L'Homme au ventre de plomb (2000)
   3. Le Fantôme de la rue Royale (2001)
   4. L'Affaire Nicolas Le Floch (2002)
   5. Le Crime de l'hôtel Saint-Florentin (2004)
   6. Le Sang des farines (2005)

   7. Le Cadavre anglais (2007)
   8. Le Noyé du Grand Canal (2009)
   9. L'Honneur de Sartine (2010)
   10. L'Enquête russe (2012)
   11. L'Année du volcan (2013)
   12. La Pyramide de glace (2014)
   13. L'Inconnu du pont Notre-Dame (2015)
   14. Le Prince de Cochinchine (2017)

critique par Tistou




* * *