Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Tu me manques de Harlan Coben

Harlan Coben
  Ne le dis à personne
  Innocent
  Une chance de trop
  Temps mort
  Sans laisser d’adresse
  Faux rebond
  Disparu à jamais
  Dans les bois
  Tu me manques

Harlan Coben est un auteur américain de romans policiers né en 1962.

Tu me manques - Harlan Coben

Coben, just Coben
Note :

   Si l’on devait décerner le titre de l’auteur représentant le mieux la catégorie que l’on nomme « thrillers », Harlan Coben ferait partie de la « short list » à coup sûr. Il a une habileté diabolique pour élaborer des intrigues sophistiquées et ménager un suspense haletant. C’est vrai.
   
   Maintenant, un amoureux des Lettres pourra lui reprocher de ne se consacrer qu’à l’intrigue elle – même, au détriment de l’écriture et des aspects secondaires de l’intrigue à l’inverse par exemple de Georges Simenon, Henning Mankell ou encore Michael Connelly. Il faut donc le prendre pour ce qu’il est : un faiseur d’histoires haletantes qui ne vous laissent pas en paix.
   
   Revers de la médaille ; le premier roman d’Harlan Coben qu’on lit, on est soufflé. Le second, on se dit qu’il a du savoir–faire. Les suivants, on se dit qu’il a un « modus operandi » reconnaissable et qui, du coup, laisse à penser qu’il y a répétition. Ce qui n’est pas tout à fait vrai pourtant.
   De quoi s’agit-il ici ?
   
   Kat Donovan est une jeune policière qui a vécu un traumatisme 18 ans auparavant avec le meurtre de son père, policier lui aussi. Meurtre censément élucidé mais sans qu’elle en soit convaincue. Elle reste persuadée que c’est la Mafia qui trempe dans ceci et que c’est un comparse qui a trinqué.
   
   Son compagnon, Jeff, l’a quittée brutalement, sans un mot d’explication, et là aussi déstabilisation. Et voilà que par le biais d’un site de rencontres sur internet (Harlan Coben est très friand de ce qui découle des techniques modernes) sur lequel l’a inscrite sa meilleure amie, elle tombe sur le profil et la photo de Jeff. Un Jeff qui manifestement ne la remet pas… Concomitamment elle reçoit l’appel au secours d’un adolescent très inquiet de la disparition de sa mère juste après qu’elle ait fait connaissance du profil de Jeff sur le Net et qu’elle soit partie avec lui. La police ne le prend pas au sérieux mais pourquoi s’adresse-t-il à elle, Kat ?
   
   Les surprises de ce genre, apparemment sans lien les unes avec les autres, Tu me manques en regorge et c’est aussi pour ça qu’il est très difficile de lâcher un roman d’Harlan Coben une fois celui-ci attaqué. Mieux vaut le savoir avant de commencer !

critique par Tistou




* * *