Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Au bonheur des fautes de Muriel Gilbert

Muriel Gilbert
  Au bonheur des fautes

Au bonheur des fautes - Muriel Gilbert

Un peu de correction, svp !
Note :

   "Clément Marot a ramené deux choses d’Italie : la vérole et l’accord du participe passé...Je pense que c’est le deuxième qui a fait le plus de ravages !"
   

    Vous aimez l’aquagym ? non, aïe ... Alors vous aimez l’orthographe ? NON, alors là je ne peux plus rien pour vous étant donné que voilà un livre qui rassemble aquagym et orthographe.
   
   J’avais déjà profité ainsi de la Poésie du gérondif qui m’avait beaucoup amusé et bien j’ai récidivé avec le livre de Muriel Gilbert, correctrice au journal Le Monde qui confesse ses penchants de dompteuse de mots.
   
   Le vocabulaire je n’ai pas trop de problème mais la grammaire, là, je bute parfois et je m’évertue à réciter tout haut devant mon écran la règle en question surtout que mes doigts sur le clavier sont plus rapides que mon cerveau parfois.
   
   Muriel Gilbert fait la chasse non seulement aux fautes d’orthographe mais aussi aux tournures fautives, aux pléonasmes, à l’utilisation de prolixe à la place de prolifique, aux fautes de ponctuation, à l’orthographe des noms propres etc. (vous remarquerez que je n’ai pas mis trois petits points après etc, merci Muriel Gilbert grâce à vous je me ridiculiserai un peu moins)
   
    Un livre drôle dans lequel elle nous retrace son parcours professionnel avec un millier d’anecdotes, tenez par exemple : comment écrivez-vous b....... aux corneilles ? là je dois le dire je me suis plantée. lamentablement.
   
   Vous irez sans doute vérifier la liaison fautive d’Eddy Mitchell dans une de ses chansons que bien entendu vous n’aviez jamais remarquée. Remarqué ou remarquée ? vous saurez tout tout tout sur l’accord du participe passé. Ses règles occupent à peu près 25 pages donc tout le monde est pardonné par avance en cas d’erreur et Muriel Gilbert nous avoue que parfois il arrive aux correcteurs de modifier une phrase lorsque l’équipe du cassetin (quésaco ?) n’arrive pas à se mettre d’accord.
   
   Je vous laisse découvrir une sombre histoire d’orignal qui m’a fait beaucoup rire.
   
   Dur mais passionnant métier. Mais attention, car emporté par l’intérêt d’un article, le correcteur ne doit pas être lecteur. Dans ce cas là son attention se porte sur le fond et hop il peut laisser passer LA faute qui lui vaudra les foudres du public. Ceci dit vous verrez que les hommes politiques et autres énarques ne sont pas à l’abri de se ridiculiser dans un texte de l’Elysée donné à la presse !
   
   Vous trouverez en fin de livre une bibliographie complète, il existe même un Petit livre des liaisons qui n'a hélas rien de coquin.
   
    Amis des mots, des bonnes histoires et de l’aquagym, ajoutez ce livre à votre bibliothèque.

critique par Dominique




* * *