Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Les travailleurs du fer de Jean-Yves Andrieux

Jean-Yves Andrieux
  Les travailleurs du fer

Les travailleurs du fer - Jean-Yves Andrieux

Le fer et les hommes
Note :

   Le fer est entré dans la vie des hommes vraisemblablement dans le courant du IIème millénaire avant J-C. Et depuis lors, il n'en est plus sorti, accommodé à toutes les sauces et à une variété presque infinie d'usages: outils, serrurerie, armes à feu, architecture ou fonderie d'art... Ce sont donc plus de 3000 ans d'une relation privilégiée que Jean-Yves Andrieux s'attache à retracer ici, à mon avis, avec un bonheur mitigé.
   
   Les aspects sociaux et économiques du travail du fer au fil des âges sont évoqués avec une grande clarté, du forgeron-démiurge des premiers temps à l'ouvrier métallurgiste du XIXème siècle. Un très beau choix d'illustrations permettent de retrouver un peu de la fascination pour l'art du feu qu'est le travail du fer, qui traverse comme une constante l'histoire de la métallurgie, du respect qui entourait les premiers forgerons, un peu magiciens, à la passion des artistes de la Révolution Industrielle pour les ténèbres et l'éclat des flammes des premières usines.
   
   Les aspects techniques, en revanche, sont curieusement évacués. Certaines notions concernant par exemple le fonctionnement des bas-fourneaux, puis des hauts-fourneaux, sont pourtant indispensables pour comprendre la logique de l'évolution du travail du fer. Mais bizarrement, on dirait que l'auteur se refuse à les aborder. Et quand il le fait, il les noie sous un amas de périphrases qui ont surtout pour effet d'obscurcir le propos. Qu'on ne vienne pas me dire que ces notions sont trop compliquées pour le grand public. Ce n'est pas le cas. Certains guides de musée, comme ceux la maison de la métallurgie de Liège, réussissent parfaitement à faire passer ces idées en toute simplicité. Je comprends donc d'autant moins le choix de Jean-Yves Andrieux en la matière.
   
   A voir donc, pour l'histoire sociale des travailleurs du fer et pour la qualité des illustrations.

critique par Fée Carabine




* * *