Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Du côté du bonheur de Anna McPartlin

Anna McPartlin
  Les derniers jours de Rabbit Hayes
  Du côté du bonheur

Anna McPartlin est une comédienne et auteure irlandaise, née en 1972.

Du côté du bonheur - Anna McPartlin

Amour et souffrance
Note :

   Nous sommes en Irlande, le personnage principal de l'histoire est Maisie Brennan; nous la rencontrons pour la première fois alors qu'elle s'apprête à parler à un auditoire de la mort de son fils Jeremy il y a vingt ans. le roman nous raconte donc comment il est mort et, plus important encore, pourquoi il est mort.
   
   Maisie vit avec ses deux enfants Jeremy un brave garçon sur qui on peut compter, qui veut être du côté du bonheur, mais Jeremy est différent des autres garçons, il le sait et il lutte contre cette différence, Valérie sa fille est une pré-ado nature, qui jure autant que sa maman, à la maison il y a aussi Bridie, la mère de Maisie, qui était douce et gentille avant de perdre la boule ,atteinte de démence sénile.
   
   Danny, son mari, le père de ses enfants a disparu depuis des années, un homme qui lui filait des raclées monumentales, elle l'avait rencontré un soir, il l'avait prise de force et s'était retrouvée engrossée et forcée de l'épouser.
   
   Malgré ses efforts pour maîtriser la situation, Maisie peine pour garder la tête hors de l'eau, aussi quand Fred, un inspecteur de police l'invite à dîner elle pense que la chance a enfin tourné. Mais quand ce matin du 1er janvier elle ouvre la porte de la chambre de son fils, la chambre est vide et son fils a disparu.
   
   Le portrait d'une femme courageuse, pleine d'amour, de tendresse et de douceur pour sa mère qui sombre peu à peu dans la maladie d'Alzheimer, Maisie a traversé beaucoup de choses dans sa vie, mais une chose est sûre, elle aime ses enfants et sa mère, et fera absolument tout pour eux.
   
   L'auteur des derniers jours de Rabbit Hayes nous montre une nouvelle fois tout son talent pour transmettre l'émotion, elle combine savamment et astucieusement l'humour avec les sujets les plus sombres comme les violences conjugales, la souffrance des homosexuels et la tristesse de la déchéance de la fin de vie. Elle démontre dans ce roman sa profonde compréhension de la nature humaine, son écriture rend ses personnages authentiques, chaleureux, colorés. Elle utilise un procédé original, c'est en effet à travers les pensées de différentes personnes que le récit avance pendant les six premiers jours de l'année 1995.

critique par Y. Montmartin




* * *