Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

L'édition littéraire aujourd'hui de Olivier Bessard-Banquy

Olivier Bessard-Banquy
  La fabrique du livre
  L'édition littéraire aujourd'hui

L'édition littéraire aujourd'hui - Olivier Bessard-Banquy

Aujourd'hui, c'est à dire hier
Note :

   Sous la direction d'Olivier Bessard-Banquy
   
   Entretiens transcris par divers étudiants sous la direction d'Olivier Bessard-Banquy, Presses universitaires de Bordeaux, 2006
   
   Préface de Pascal Fouché
   
   Après lecture de La fabrique du livre, il était fatal que je continue...
   
    Cette fois le livre est court (226 pages), plus aéré, et le massicot est passé par là avant! Il s'agit plutôt d'entretiens avec surtout des éditeurs, et quelques articles dont un de Jean-Pierre Ohl, à la fois libraire et auteur (ami lecteur, n'hésite pas à lire ses romans).
   
    Mis à part un des articles de la fin, où mes yeux patinaient un peu, l'écriture est très fluide, voire élégante, et le tout est extrêmement agréable à lire.
   
    Forcément, même si le tout date d'un peu plus de dix ans, sont évoqués déjà les problèmes du nombre de livres publiés (il a existé un livre publié n'ayant eu aucune vente!), des à-valoir, de l'office, des guéguerres entre éditeurs, de diminution du nombre de lecteurs, du livre de poche, etc.
   Le cas Houellebecq est assez présent, sans doute l'époque, c'est maintenant un peu passé, toute cette effervescence autour de la sortie d'un de ses romans.
   
    "Le métier de lecteur est un métier de tueur"
, dixit Michel Tournier, qui fut membre du comité de lecture des éditions Gallimard. Queneau aussi, "capable de défendre avec acharnement les livres qu'il détestait."
   

    Le lecteur peut ensuite se délecter d'entretiens avec les éditeurs Jean-Jacques Pauvert et Maurice Nadeau; moi particulièrement avec Irène Lindon (Editions de Minuit) et Paul Otchakovsky-Laurens (POL), Gérard Bobillier (Verdier!) et Georges Monti (Le Temps qu'il fait) à la fois éditeur et imprimeur. Des éditeurs exigeants, peu de parutions, mais des choix assumés, et pas forcément dénués de rentabilité (sans gagner de quoi rouler en Porsche non plus)

critique par Keisha




* * *