Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Séquoias de Michel Moutot

Michel Moutot
  Ciel d'acier
  Séquoias

Séquoias - Michel Moutot

Chercheurs d'or
Note :

    Michel Moutot, dans un rythme effréné, nous emporte dans une formidable épopée qui débute en 1830, celle des chercheurs d'or.
   
    A travers l'histoire de la famille Fleming, chasseurs de baleines de père en fils, le lecteur entame un voyage fascinant sur mer et sur terre et assiste à la construction d'une ville, symbole du rêve américain.
   
    Prodigieux roman d'aventures, d'histoire, de l'Histoire où le lecteur est catapulté dans une chasse à la baleine au large du Brésil dès l'ouverture du roman qui le laisse sonné par les odeurs, les bruits et la fureur.
   
    Les frères Fleming, natifs de l'île de Nentucket sur la côte est des Etats-Unis, récupèrent le bateau à la mort de leur père. Mais les affaires sont difficiles sur l'île et obligent Mercartor, l'aîné, à prendre de nouvelles orientations pour payer les créanciers.
   
    L'Amérique récupère des nouveaux états cédés par les Mexicains et qui regorgent de mines de métaux précieux.
   
    Dans le pays du rêve américain et de tous les possibles, la fièvre de l'or attire des aventuriers chercheurs d'or et surtout d'un avenir meilleur du monde entier.
   
    A bord du Freedom, Mercartor, embarque des candidats à la fortune. Ils arrivent dans un petit hameau de pêcheur, Yerba Buena et construisent la ville qui deviendra San Francisco.
   
    Le texte fourmille d'aventures autour des mines d'or et d'un peuple bâtisseur qui travaille sans relâche.
   
    Certains feront fortune , d'autres connaîtront de tristes destins mais tous font partie de la fabuleuse aventure de la conquête de l'ouest.
   
    Un livre passionnant et très bien renseigné, qui se lit avec avidité. Le titre Séquoias interroge avec la photo de la couverture, il y a une explication...Lisez...

critique par Marie de La page déchirée




* * *