Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

O comme: A Silent Voice – Tomes 1 à 7 de Yoshitoki Oima

Yoshitoki Oima
  O comme: A Silent Voice – Tomes 1 à 7

O comme: A Silent Voice – Tomes 1 à 7 - Yoshitoki Oima

La série d'un coup !
Note :

   Je choisis donc de vous parler de la série manga au complet, vu que je l’ai lue en une demi-journée. Ouais, je suis comme ça. J’aime pas attendre entre les tomes de mangas (je ne me rappelle jamais les noms, je mêle les personnages… bref, il faut que je lise tout, tout d’un coup). La série compte donc 7 tomes et raconte l’histoire de Shoya et de Shoko.
   
   Lors de la dernière année de primaire, Shoko, une jeune fille sourde, arrive dans la classe de Shoya, un jeune garçon un peu écervelé, qui va s’en prendre à elle pour faire rire les gens, avec la complicité plus ou moins tacite d’un peu tout le monde. Mais le harceleur deviendra bientôt victime alors que les gens choisiront de le désigner comme seul coupable.
   
   Cinq and plus tard, Shoya toujours aussi solitaire, s’était coupé du monde et ne croyait pas qu’il mérite quelque rédemption que ce soit. Puis, il va recroiser Shoko, apprendre la langue des signes et les deux vont tenter tant bien que mal de devenir amis. Dit comme ça, ça semble une romance-type mais pas du tout. C’est plutôt une histoire où chacun cherche sa place dans le monde, une histoire de harcèlement qui dépasse le handicap, une histoire sur la rédemption, la communication, l’amitié et l’amour.
   
   J’avoue avoir eu du mal à entrer dans l’histoire, mais on m’en avait dit beaucoup de bien alors j’ai persévéré et j’ai très bien fait. En effet, l’exploration des personnages, de leurs sentiments et de leurs failles est bien faite et s’ils semblent au départ "one dimensional", vers la fin de la série, c’est bien différent. Mais c’est LONG avant qu’on s’en rende compte et certains personnages sont vraiment difficile à aimer. Les premiers tomes sont extrêmement durs, les scènes sont très violentes à leur manière et la représentation de la "classe", du troupeau, des gens qui se déculpabilisent et qui deviennent bien-pensants… c’est venu me chercher, vous ne pouvez pas savoir. Et l’attitude de l’enseignant face à la jeune fille sourde… ça m’a donné mal au cœur.
   
   Nous verrons donc des jeunes que tout sépare tenter de se parler, avec un succès tout relatif par moments. J’ai beaucoup aimé la réflexion sur l’amitié et surtout sur la communication, sur la façon qu’a notre ouverture à l’autre d’influencer les relations entre les gens et les diverses interprétations des situations. J’aurais ceci dit, aimé en savoir plus sur cette jeune fille…
   
   Je garde finalement un bon souvenir de la série, même si les personnages m’ont semblé tellement horribles dans les premiers tomes et que j’ai mis un bon moment à comprendre que l’histoire ne se contenterait pas de survoler les sujets. En fait, j’étais certaine que je n’aimerais pas vraiment au départ tellement les situations et réactions étaient grossies. Mais finalement, on s’attache à tous ces personnages, l’histoire est prenante… et je regarderai certainement l’anime! Il me semble que ce sera encore mieux en anime!

critique par Karine




* * *