Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Entre mes mains le bonheur se faufile de Agnès Martin-Lugand

Agnès Martin-Lugand
  Les gens heureux lisent et boivent du café
  Entre mes mains le bonheur se faufile

Entre mes mains le bonheur se faufile - Agnès Martin-Lugand

Page turner
Note :

   Iris a 31 ans et est mariée à Pierre depuis 10 ans lorsqu’elle découvre lors d’un dîner familial qu’elle a été trahie par ses parents. Avant de se marier avec Pierre, elle avait envoyé sa candidature dans une prestigieuse école de couture mais n’a jamais reçu de réponse. En fait, ses parents ne lui ont jamais remis l’enveloppe la contenant. En plus de ça, l’envie de faire un enfant commence brusquement à obséder son mari, alors ils mettent au point un compromis: Iris partira à Paris pour une formation de 6 mois dans une école de couture, c’est le temps que lui laisse Pierre pour se fixer sur son avenir professionnel. Après sa formation, ils feront un enfant et Iris pourra s’adonner à sa passion à domicile.
   
   Iris s’installe alors dans un minuscule studio à Paris où elle réapprendra à côtoyer la solitude. Elle rendra parfois visite à Pierre, qui semble s’appliquer d’avantage dans leur relation, lui qui a toujours été si préoccupé par son travail. "Pire qu’une maîtresse", tel était le surnom que donnait Iris à l’hôpital où il travaillait.
   
    Marthe, la directrice de l’école d’Iris, une femme élégante et sûre d’elle, portera d’emblée beaucoup d’attention à cette dernière arrivée qui possède selon elle un énorme talent. Iris deviendra très vite sa petite protégée. Avec Marthe et les filles de l’atelier avec qui elle a 20 ans d’écart mais elles se comprennent grâce à leur passion commune, Iris se sentira revivre. Et puis il y a Gabriel, accueilli il y a des années par Marthe et son mari décédé, Jules, et qui gère maintenant bon nombre de leurs entreprises. Un homme à femme qui n’inspire pas confiance et qui est pourtant irrésistible.
   
   Ce roman m’a réellement envoûtée. En l’abandonnant sur l’étagère de ma bibliothèque, avec un marque-page calé à la page 165, le soir où j’ai entamé ma lecture, je n’ai fait que penser au lendemain, à cet instant où je pourrai enfin découvrir la suite. Sur sa couverture choisie avec soin, on découvre l’héroïne du roman assise tenant d’une main sa machine à coudre et de l’autre son carnet d’adresse se constituant de clientes obtenues grâce à Marthe. Avec une plume spontanée, claire et compatissante, l’auteur nous fait ressentir les bouleversements qui arrivent à l’héroïne de son roman que son titre annonçait si bien.
   
   Pour conclure en beauté, Agnès Martin-Lugand nous offre une chute renversante, nous enlevant ainsi qu’à Iris, un voile tissé devant les yeux depuis le début qu’entretenait un délicieux suspens enfin dévoilé.
   
   C’est une lecture saisissante riche en rebondissements que j’espère avoir réussi à vous donner envie de lire car elle en vaut vraiment le détour! Et Vous? Avez-vous déjà lu un des livres d’Agnès Martin-Lugand ?

critique par Tatiana F.




* * *