Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

La nuit la plus longue (Dave Robicheaux - 16) de James Lee Burke

James Lee Burke
  Purple cane Road (Dave Robicheaux - 11)
  Le bagnard et autres nouvelles
  Dans la brume électrique avec les morts confédérés (Dave Robicheaux - 6)
  Le brasier de l'ange (Dave Robicheaux - 8)
  Dixie city (Dave Robicheaux - 7)
  Prisonniers du ciel (Dave Robicheaux - 2)
  Une tache sur l´éternité (Dave Robicheaux - 5)
  La rose du Cimarron
  Le boogie des rêves perdus
  Une saison pour la peur (Dave Robicheaux - 4)
  Sunset limited (Dave Robicheaux - 10)
  La pluie de néon (Dave Robicheaux - 1)
  Cadillac juke-box (Dave Robicheaux - 9)
  Bitterroot
  Heartwood
  L'Emblème du croisé (Dave Robicheaux - 14)
  Dernier tramway pour les Champs Elysées (Dave Robicheaux - 13)
  Vers une aube radieuse
  Jolie Blon’s Bounce (Dave Robicheaux - 12)
  La descente de Pégase (Dave Robicheaux - 15)
  Jésus prend la mer
  Black cherry Blues (Dave Robicheaux - 3)
  La moitié du paradis
  Déposer glaive et bouclier
  Dieux de la pluie
  Creole Belle (Dave Robicheaux - 19)
  L’arc-en-ciel de verre (Dave Robicheaux -18)
  Swan Peak (Dave Robicheaux - 17)
  La nuit la plus longue (Dave Robicheaux - 16)

James Lee Burke est un écrivain américain de romans policiers, né à Houston (Texas) en 1936.
Il vit entre New Iberia (Louisiane) et Missoula (Montana).
Diplômé de littérature américaine, il enseigne à l’université du Missouri.
Après avoir habité longtemps en Louisiane, il réside actuellement à Missoula (Montana)

La nuit la plus longue (Dave Robicheaux - 16) - James Lee Burke

Après Katrina
Note :

   Précisons d’emblée que Dave Robicheaux, détective de New Iberia, dans le sud de la Louisiane, pas si loin de New Orleans, est le personnage récurrent de James Lee Burke.
   
   La Louisiane étant son Etat natal, James Lee Burke y consacre l’essentiel de ses polars. Ce 16ème opus ne fait pas exception et nous retrouvons donc Dave Robicheaux, à New Orleans mais surtout, pas n’importe quand : c’est la fin du mois d’Août 2005 et... l’ouragan Katrina vient de dévaster le sud de la Louisiane et la ville de New Orleans, réduisant habitat et voies de communication à... quasi rien.
   
   Dave Robicheaux est convoqué, comme toutes les forces de l’ordre à proximité, pour intervenir à New Orleans, aider autant que faire se peut et éviter les désordres, notamment les pillages. Justement deux jeunes noirs viennent d’être abattus à proximité d’une maison pillée. Pas n’importe quelle maison puisque c’est celle d’un dénommé Kovick, fleuriste de son état mais surtout responsable mafieux notoire. Son voisin d’en face, Otis Baylor est interrogé et la situation, bien entendu, est plus complexe qu’il n’y parait puisque Thelma, la filles d’Otis qui fut violée quelques années auparavant par trois noirs, jamais retrouvés, a cru reconnaître parmi ceux qui pillaient deux de ses agresseurs.
   
   La ville et les services publics sont complètement désorganisés, c’est l’enfer à New Orleans et cette enquête n’est qu’un des éléments que doit gérer Dave Robicheaux.
   
   James Lee Burke n’a pas pour habitude de concevoir des intrigues simples mais celle-ci est à la hauteur de l’évènement, de Katrina, et il s’est surpassé. De la violence bien sûr, des personnages toujours aussi bien campés et toujours complexes, à l’instar de chacun d’entre nous. Ce n’est pas le pays des Bisounours et James Lee Burke, justement, ne traite pas ses lecteurs comme des Bisounours. Katrina est clairement une héroïne à part entière dans ce roman. James Lee Burke y avait déjà fait référence dans un recueil de nouvelles, Jésus prend la mer.
   
   La nuit la plus longue peut être abordée en tant que telle par un non – connaisseur de la saga Dave Robicheaux. Mais c’est tellement bon, cette saga, que si vous ne l’avez jamais lue, le mieux est de commencer par le début.
   
   
   Série Dave Robicheaux
   
   1. La Pluie de néon, The Neon Rain (1987)
   2. Prisonniers du ciel, Heaven's Prisoners (1988)
   3. Black Cherry Blues, Black Cherry Blues (1989)
   4. Une saison pour la peur, A Morning for Flamingos (1990)
   5. Une tâche sur l'éternité, A Stained White Radiance (1992)
   6. Dans la brume électrique avec les morts confédérés, In the Electric Mist with Confederate Dead (1993)
   7. Dixie City Jam (1994)
   8. Le Brasier de l'ange, Burning Angel (1995)
   9. Cadillac Jukebox (1996)
   10. Sunset Limited (1998)
   11. Purple Cane Road (2000)
   12. Jolie Blon's Bounce (2002)
   13. Dernier tramway pour les Champs-Élysées, Last Car to Elysian Fields (2003)
   14. L'Emblème du croisé, Crusader's Cross (2005)
   15. La descente de Pégase, Pegasus Descending (2006)
   16. La nuit la plus longue, The Tin Roof Blowdown (2007)

   17. Swan Peak (2008)
   18. The Glass Rainbow (2010)
   19. Creole Belle (2012)
   20. Lumière du monde, Light of the World (2013)

critique par Tistou




* * *