Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Mensonges d’été de Bernhard Schlink

Bernhard Schlink
  Le liseur
  La circoncision
  Le week-end
  Le retour
  Amours en fuite
  La Femme sur l’escalier
  Mensonges d’été
  Brouillard sur Mannheim

Bernhard Schlink est un écrivain allemand né en 1944 à Bielefeld (Allemagne).

Mensonges d’été - Bernhard Schlink

Excellentes nouvelles !
Note :

   Sept nouvelles excellentes ! Préférences pour « la maison dans la forêt », « Bach à Rügen » et « Voyage vers le sud ».
   
   Des narrateurs qui cherchent la vérité de ce qu’ils ont vécu et finissent par renoncer à leur fantasme du début...
   
   ou pas (la maison dans la forêt un couple reclus avec une petite fille, le mari possessif est prêt à tout pour empêcher sa femme et sa fille de sortir… ).
   
   Bach à Rügen : le fils invite son père à un week end à Rügen : ils entendront trois concerts de musique de Bach, du religieux du profane… le fils espère en apprendre davantage sur son père (sa vie privée, sa première femme qui fut aussi la mère dont il ne parle guère). Mais le père parle de Bach, de musique, et de considérations générales : un homme cultivé réfléchi, compagnie agréable , pour moi… mais pas vraiment pour son fils qui attend on ne sait quoi…
   
   Voyage vers le sud : une femme âgée que sa petite fille, chargée de veiller sur elle pendant sa convalescence, emmène dans la ville où la femme a connu autrefois un jeune homme qu’elle regrette d’avoir lâché pour un mariage arrangé.
   
   
   Présentation de l'éditeur:
   « Tous les protagonistes des sept nouvelles rassemblées ici se retrouvent confrontés au mensonge. Par lâcheté, par confort, par peur ou par habitude, ils mentent - ou on leur ment. Un modeste flûtiste ne veut pas avouer à la femme dont il vient de tomber amoureux que son argent lui pose problème, un écrivain croit que de petites cachotteries peuvent lui épargner de grandes explications, un homme pense sauver son mariage en coupant sa famille du monde... Mensonges par omission, petits arrangements avec la vérité, fuite en avant, non-dits : le grand romancier allemand, auteur du Liseur, scrute le fonctionnement du couple, le conflit générationnel, les regrets à la veille de la mort. »

critique par Jehanne




* * *