Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Un goût de cendres de Elizabeth George

Elizabeth George
  Un goût de cendres
  Mal d'enfant
  Un petit reconstituant
  Anatomie d'un crime
  Pour solde de tout compte
  Le rouge du péché
  Le Cortège de la mort
  Juste une mauvaise action
  Une patience d'ange

Elizabeth George est une auteure américaine de romans policiers, née en 1949, dans l'Ohio.

Un goût de cendres - Elizabeth George

Ca a bon goût!
Note :

   Présentation de l'éditeur
   
   "Si l'incendie de l'élégant cottage de Springburn, dans le Kent, était presque parfait, le crime ne l'était pas moins. Un bouquet d'allumettes, une cigarette qui se consume lentement, et voilà un système de mise à feu à retardement à la portée du premier amateur venu. Mais l'examen des lieux et du corps carbonisé prouve que Kenneth Flemming a d'abord été assassiné. Le meurtre d'un champion de cricket dont le talent divise l'Angleterre concerne le Tout-Londres, et donc Scotland Yard: Lynley et Havers sont chargés de l'enquête. Trop humains, tous deux, pour juger les actes atroces qu'ils découvrent..."

   
   
   Du Elisabeth GEORGE dans le texte. Plus anglais que cette américaine, tu meurs. Assez étonnant ce cas de figure, toute son oeuvre, au moins polardienne, se déroule en Grande Bretagne. Ses héros récurrents font partie du New Scotland Yard, ... Américaine? On n'y croit pas!
   
   J'ai découvert sur les conseils d'une amie Elisabeth GEORGE en même temps que John IRVING. Et pour moi ils restent intimement liés (ce que c'est que les associations d'idées!), mais ce n'est pas au détriment de GEORGE. C'est vous dire en quelle estime je la tiens!
   
   L'inspecteur LINLEY, le sergent Barbara HAVERS, le constable NKATA, sont ses héros récurrents autant qu'improbables. Mais quel plaisir on prend à les retrouver! Comme dans les autres GEORGE, il y a enquête criminelle, certes, mais c'est peut être un prétexte à une étude sur les relations humaines en permanence ; mère-fille ici, mais aussi difficulté de réaliser son amour, difficulté des relations humaines en milieu urbain, ... Il y en a pour tous les goûts.
   
   Pour ceux qui aiment les polars intelligents et qui n'y vont pas à l'esbrouffe.

critique par Tistou




* * *