Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Une chasse au pouvoir de Marie Desmartis

Marie Desmartis
  Une chasse au pouvoir

Une chasse au pouvoir - Marie Desmartis

Chronique politique d'un village de France
Note :

    Pourquoi ce livre? Ma bibli proposait quatre ou cinq livres de l'éditeur que je voulais tester, et ce titre était prometteur, voilà c'est tout.
   
    De 2001 à 2006, Marie Desmartis a mené à Olignac (nom fictif donné au petit village landais concerné) une enquête/recherche dans le cadre de ses études. Elle connaissait déjà le village, dans lequel les élections municipales de 2001 avaient donné lieu à des surprises, puis à des réactions plus violentes (incendies). Elle va s'intéresser de plus près à l'histoire landaise, l'évolution d'une économie agro pastorale à une économie basée sur les plantations de pins, ainsi qu'aux changements dans la population d'Olignac durant les dernières décennies, qui pourraient aussi expliquer l'arrivée surprise (y compris la sienne!) à la mairie de Madame Fortier et son action en dépit de son peu de soutien à l'époque.
   
    Elle assiste aux conseils municipaux, fréquentant surtout à son grand regret l'équipe municipale plus que les adversaires du maire.
   
    Grâce sans doute à son "écriture subtile et entraînante", dixit dans la préface Alban Bensa, ce livre se lit 'comme un roman' et qui plus est un passionnant roman (parfois je devais me dire 'mais ce n'est pas un roman, le village et les habitants existent réellement!'). L'auteur reste centrée sur le village et, comme elle l'annonce dans son avant-propos, reconnaît qu’elle va forcément interagir sur le terrain, de par sa présence même. Préface et Avant-propos sont extrêmement intéressants, mais, comment dire, ont plus recours au jargon et sont moins fluides.
   
    J'ai donc appris sur une discipline quasi inconnue de mes services, avec ses problèmes et ses limites, sur ce coin des Landes aussi, sur la politique locale et ses arcanes. Je recommande.

critique par Keisha




* * *