Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

La ferme de cousine Judith de Stella Gibbons

Stella Gibbons
  Le bois du Rossignol
  Westwood
  La ferme de cousine Judith
  Le Célibataire

Stella Gibbons est une romancière et poétesse britannique née à Londres en 1902 et morte en 1989.

La ferme de cousine Judith - Stella Gibbons

Débridé et léger
Note :

   Titre original : Cold Comfort Farm, 1932
   
    Flora Poste est une toute jeune fraîche orpheline de dix-neuf ans, de peu de moyens financiers, et elle décide d'utiliser sa petite rente à loger chez un de ses nombreux cousins. Elle choisit les Starkadder, ceux de la ferme de Froid Accueil. (Tous les noms ou presque dans le roman sont de ce genre, et j'aurais préféré que l'on gardât le titre originel, au lieu d'une cousine Judith finalement à l'arrière plan, mais bon, ne chipotons pas).
   
    Une ferme sombre, sale, une grand mère autoritaire et invisible, une cousine Judith dépressive, des cousins rustiques (ah Seth et Ruben!), la barque paraît chargée, mais le ton parodique, l'exagération plaisante, la fantaisie du tout emporte l'adhésion et l'on s'amuse beaucoup à suivre Flora dans ses tentatives de mettre de l'ordre là-dedans. Car Flora aime l'ordre, et au départ elle intervient dans ce but, et aussi pour s'amuser.
   
    Les intellectuels londoniens et les nobliaux locaux ont aussi droit à leurs petits coups de griffe, mais le ton du roman n'est pas à la méchanceté, plutôt à la gentillesse. J'ai pris le tout comme une parodie (en plus d'une histoire que l'on ne lâche pas, avec sourire permanent!) et même un pastiche (ah le fameux secret de la grand mère et de la famille en général!)
   
   Un roman un poil débridé et léger, qui fait du bien.

critique par Keisha




* * *