Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

M comme: Rouge comme la neige de Christian de Metter

Christian de Metter
  M comme: Marylin ou de l'autre côté du miroir
  M comme: Rouge comme la neige

Christian De Metter est un auteur français de bandes dessinées né en 1968.

M comme: Rouge comme la neige - Christian de Metter

Thriller-western
Note :

   1896, Etats-Unis, depuis six ans, la jeune madame Mackinley est veuve. Depuis que son mari est mort à la bataille de Wounded Knee. Depuis six ans, elle est aussi sans nouvelle de sa fille, Abby. La veuve vit dans sa ferme avec son fils Sean, adolescent timide aimant plus le dessin que les armes à feu. Lorsque le procès d'un kidnappeur d'enfant se tient dans une ville proche, elle s'y rend pensant trouver des réponses sur la disparition d'Abby. C'est alors que l'accusé lui fait une proposition étrange qui lui laisse espérer qu'Abby est toujours en vie.
   
   Choisir une bande dessinée, ce n'est pas toujours facile. Cependant, lorsque le nom de Christian de Metter est sur la couverture, plus de choix possible, c'est celle-ci qu'il faut, bon j'exagère un brin, il y a pas mal d'autres noms qui font le même effet. J'ai aimé ses adaptations de Shutter Island et de Au revoir là-haut (je précise que je n'ai pas lu les romans originaux).
   
   Pour cette histoire, l'auteur de BD est au scenario et au dessin. Cent dix pages de sépia, à part un peu de rouge pour le sang (on est dans le Far West). Comment dire que cet ouvrage est excellent ? Ah si j'ai trouvé : cet ouvrage est excellent ! Tout m'emporte, les couleurs, les dessins, précis, centrés sur les personnages : expressions du visage, du corps, et secondairement sur les paysages. La veuve Mackinley est sans doute désespérée mais pas au point d'abandonner tout espoir de retrouver sa fille, c'est cette seule idée qui la guide alliée à celle de protéger son fils ; d'autres personnages soufflent le chaud et le froid, sont-ils du bon ou du mauvais côté ? Tout cela est dessiné et dit. Ne nous attardons pas sur la psychologie de tel ou tel, restons sur l'histoire et ceux qui l'incarnent, cela suffit au bonheur du lecteur.
   
   Scenario solide, dessins léchés, beaux personnages, couleur quasi unique. Un très bel album-western.

critique par Yv




* * *