Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Les reliques de Jeanne Benameur

Jeanne Benameur
  Un jour mes princes sont venus
  Les demeurées
  Laver les ombres
  Les insurrections singulières
  Profanes
  Otages intimes
  L'enfant qui
  Dès 05 ans: Prince de naissance, attentif de nature
  Les reliques
  Ados: Présents ?
  Ados: Les mains libres

Jeanne Benameur est une écrivaine française née en 1952.


* Citations dans la rubrique "Ce qu'ils en ont dit"

Les reliques - Jeanne Benameur

Tableau expressionniste
Note :

   Nous découvrons trois hommes déjà âgés, relégués à l'écart du village dans un cabanon entre décharge et forêt. Le récit est lent qui nous les fera découvrir l’un après l'autre, chacun avec ses "manies". Il y a Zeppo, ancien clown, émotif, agité, le visage plein de tics nerveux. Il y a Nabaltar, fort et rustre, qui nourrissait les animaux du cirque qui les a laissés là. Il y a Helsior, le magicien, calme, adroit, intelligent.
   
   On découvre peu à peu qu'ils étaient tous trois amants de Mira, la trapéziste qui s'est tuée, qu'ils ont choisi de ne pas poursuivre car ils ne se remettent pas de ce deuil, d'autant que... mais cela, je vous laisse le découvrir. En attendant, les villageois les tolèrent tant qu'ils ne s'approchent pas trop de village, mais la cohabitation n'ira pas plus loin. C'est clair. Cela peut même très vite tourner au vinaigre face à l'étrangeté trop grande de ces trois-là.
   
   Et ils vivent ainsi, complètement isolés et ne s'en plaignent pas.
   
   Et de plus, ils ont un secret. Deux, même, pour être exact.
   
   Mis à part la belle langue de Jeanne Benameur, je n'ai pas adoré ce court récit, même si je l'ai apprécié et si je pense m'en souvenir un bon moment car il est porteur d'une forte charge émotive et d'une bonne part d'étrangeté. Mais justement, je n'ai pas aimé l'aspect allégorique et exagéré, en dehors des humaines contingences, presque halluciné. Question de goût. Pas une critique du travail de l'auteur, qui me semble par ailleurs, excellent.

critique par Sibylline




* * *