Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

La patrouille de l'aube de Don Winslow

Don Winslow
  Savages
  L'heure des gentlemen
  La patrouille de l'aube

Don Winslow est un écrivain américain de romans policiers, né en 1953 à New York.

La patrouille de l'aube - Don Winslow

Pas la quatrième de couverture !!
Note :

   La patrouille de l'aube, c'est une bande de copains, à San Diego, Californie, tous fondus de surf. Il y a là, un sauveteur en mer, un contremaitre de chantier, une serveuse dans un restaurant (Sunny Day), un flic (Johnny Banzai) et un détective privé (Boone Daniels). Tous attendent avec impatience la très grande vague, la déferlante prévue pour dans deux jours, Sunny en tête car elle pourrait alors être remarquée et faire carrière dans le surf. C'est le moment où Petra, avocate d'un cabinet d'assurance débarque pour proposer à Bonne de retrouver une strip-teaseuse témoin-clef dans une histoire d'arnaque à l'assurance (il y en a pour plusieurs millions de dollars). A contre cœur, mais bien obligé pour manque cruel de finance, Boone Daniels accepte ce travail qui le mènera loin, beaucoup plus loin qu'une simple recherche de personne.
   
   Deux remarques liminaires :
   
   - D'abord, ne lisez surtout pas la quatrième de couverture sur laquelle le suspense et les surprises sont totalement déflorés. Mais qui peut bien prendre le sadique plaisir de tout dévoiler ainsi ?
   
   - Un grand merci à deux personnes : Anne Blondat en premier lieu qui, lorsqu'elle était attachée de presse chez Lattès m'a fait parvenir Savages de Don Winslow en me disant que c'était "une référence à ne pas manquer". Moi qui ne suis ni connaisseur ni amateur -l'un découlant sûrement de l'autre- de littérature étasunienne, je me suis pris alors une claque, comme je me l'étais prise quelques années avant avec, dans un autre genre, Jim Harrison. Ma copine Cécile (qui vient d'ouvrir un blog allez-y de ma part, vous verrez, elle est charmante : Sélectrice), avant son déménagement avait ouvert sa bibliothèque et j'y avais choisi ce titre.
   
   Maintenant que les remerciements sont faits, eh bien, je me dois de vous dire, que Don Winslow, c'est vachement bien, même si comme moi, vous n'êtes pas amateur de surf -pensez-vous, je ne sais même pas nager. C'est un roman très parlé qui ose s'attarder sur des points historiques, économiques, sociétaux, sociaux, concernant le surf, la Californie, les États-Unis, ... On y apprend plein de choses et en plus on se fait plaisir, car c'est aussi un roman policier, avec enquête et intrigue qui tiennent très largement jusqu'au bout des presque 500 pages, tant il y a de rebondissements et surprises. Je ne vous en dirai pas plus pour laisser l'entièreté de la surprise, je ne suis pas le type sadique qui écrit les quatrièmes de couverture. En plus, Don Winslow a de l'humour qu'il distille ça et là :
   "Vous êtes plus malin que vous n'en avez l'air, en réalité, déclara Petra à Boone.
   - Vous ne placez pas la barre bien haut, répond Boone." (p.215)
   

   Et surtout, il y a cette galerie de personnages, les principaux : Boone Daniels, Petra, Johnny Banzai, Sunny Day et tous les autres, ceux de la patrouille de l'aube bien sûr, mais aussi ceux qui gravitent autour, les surfeurs, les trafiquants en tous genres que traquent Johnny et Boone. Beaucoup de questions se posent autour de chacun d'eux, et particulièrement autour de Boone Daniels : pourquoi a-t-il arrêté son métier de flic ? Pourquoi est-il devenu détective mais ne travaille-t-il presque pas ? Et son histoire avec Suny Day va-t-elle durer ? Et Petra au milieu...
   
   Un excellent roman policer, qui a eu une suite "L'heure des gentlemen" (je viens de relire mon article assez mitigé, je devrais le relire, histoire de retrouver toute l'équipe et de réviser -peut-être- mon jugement)

critique par Yv




* * *