Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Nabokov de Jean Blot

Jean Blot
  Nabokov

Nabokov - Jean Blot

"Des qualités que Nabokov ne prisait guère: la sincérité et même la simplicité"
Note :

   A l’occasion de notre « Auteur du mois » Vladimir Nabokov, j’ai éprouvé le besoin de lire une biographie un peu sérieuse de cet auteur. C’est en grande partie le hasard qui m’a conduite vers celle-ci plutôt qu’une autre, mais, à ce qu’il paraît, le hasard fait bien les choses et je ne crois pas avoir trop à me plaindre de cette occurrence.
   
   Il parait que la meilleure biographie de Vladimir est celle de Brian Boyd (une somme en 2 tomes, 660 et 826 pages) mais cela dépassait quelque peu ce que je cherchais. Ma requête était plus modeste, alors si vous cherchez juste une biographie d’environ 200 pages, vous pouvez comme moi vous contenter de Jean Blot.
   Voyons le bilan :
   
    J’ai apprécié ici :
   * Une maîtrise totale du sujet
   * Les nombreuses photos, certaines en couleur
   * La clarté des commentaires ainsi que leur qualité
   * Le déroulement chronologique, qui est le plus simple et donc, celui que je préfère généralement.
   * De bons commentaires de lecture portant sur tous les livres publiés par V. Nabokov.
   
    J’ai regretté :
   * Les titres de chapitre plus poétiques qu’explicites, ce qui rend difficile ou impossible une recherche à partir de la table des matières
   * Qu’alors que cet ouvrage contient, comme je le disais des commentaires de tous les livres, rien ne permette de les retrouver facilement. Par exemple, si vous voulez quelques renseignements sur « Le don », vous n’avez aucune tête de chapitre, ni renvoi à ce titre. Il ne vous reste plus qu’à relire les commentaires de lectures, (sauvés par leur ordre chronologique, heureusement) jusqu’à ce que vous ayez retrouvé votre bonheur.
   * Que les commentaires de lecture dévoilent la totalité de l’œuvre, y compris la chute, même quand un effet de surprise a été recherché par Nabokov. Je pense que les lecteurs n’apprécieront pas (comme moi). Souvenez vous de ne consulter ces commentaires qu’après avoir lu les livres ou si vous ne comptez pas le faire.
   
   Et au final, pour le contenu - et non pour le travail de M. Blot-, je crois malgré les efforts de son biographe, que Vladimir Nabokov n’était pas un homme très sympathique. Mais je pense tout autant que c’était un grand écrivain. Et comme je n’ai pas eu à le fréquenter, que m’importe qu’il ait été ou non désagréable, arrogant, intolérant, injuste, dissimulateur ou autre dans sa vie privée, du moment que dès qu’il mettait au monde un livre, il nous offrait une œuvre riche, puissante et belle ?
   Telle est la vérité des écrivains où l’enfer est pavé de bons sentiments tandis que le paradis… là, c’est tellement plus compliqué…

critique par Sibylline




* * *