Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

F comme: La ligne la plus sombre de Alain Farah

Alain Farah
  F comme: La ligne la plus sombre

F comme: La ligne la plus sombre - Alain Farah

Une BD mystérieuse
Note :

   Dessin : Mélanie Baillairgé
   
   Vous savez, des fois, vous attrapez une BD dans le but d’une lecture relax? C’est ce j’ai fait en prenant cette BD. CETTE BD! Avec le nom Alain Farah sur le dessus! Non mais quelle idée? Finalement, je l’ai lue 3 fois et je ne suis pas certaine d’avoir bien compris. Normal, me direz-vous. Ceci dit, maintenant, il faut que j’en parle. Pour dire que même si je n’ai pas tout compris, finalement, j’ai aimé ça.
   
   Good luck to me!
   
   Encore une fois, le personnage est Alain Farah, l’alter égo de l’auteur. Qui a, à un certain moment, un alter égo. Oui, je sais, pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué. Puis, il est question de Dune et des lignes possibles… puis de Victor Hugo… puis de Radio-Canada. Expliquer l’histoire, c’est mission impossible en fait. Car si ça semble décousu, étrangement, tout mis ensemble, ça se tient fort bien. Il faut juste accepter d’être complètement dérouté.
   
   Dans cette BD, on parle de vies possibles, de choix, de moments qui changent la vie. Turn right? Turn left? (Remarquez l’hommage à Doctor Who ici!). Répondre? Ne pas répondre? Quelle est la ligne entre la réalité, la fiction, notre petit "alter-égo intérieur"? On a affaire à des personnages plus grands que nature, à de l’amour aussi, à des clins d’œil politiques et poétiques.
   
   Et le dessin dans tout ça? J’ai ressenti une réelle complicité entre l’auteur et l’illustratrice, le dessin étant super différent dépendant des moments. Certaines planches sont super simples, en noir et blanc, avec des traits presque carrés tandis que d’autres, en particulier les scènes où Victor Hugo est à la recherche de sa fille, sont très sombres et très belles, beaucoup plus mystérieuses et poétiques. J’adore celles qui semblent collées, comme dans "l’ancien temps".
   
   Une BD mystérieuse, qui se laisse découvrir un peu plus à chaque lecture, et qui nous fait réfléchir sur nos choix et sur les opportunités qu’on a saisies… ou pas. Le tout avec un contenu bourré de références (encore, je suis certaine que j’en ai ratées), un dessin qui s’accorde parfaitement au propos.
   
   Ah oui… je vous ai dit que je ne suis pas certaine d’avoir tout saisi hein… du coup, si je suis complètement à côté de la plaque, ne pas taper!

critique par Karine




* * *