Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Le huitième livre de Vésale de Jordi Llobregat

Jordi Llobregat
  Le huitième livre de Vésale

Le huitième livre de Vésale - Jordi Llobregat

Une récré pleine d'action
Note :

   Titre original : El secreto de Vesalio
   
   
    Un an avant l'exposition universelle à Paris, Barcelone a eu la sienne, et c'est dans ces lieux et contextes historiques que se déroule le roman de Jordi Llobrégat.
   
   Peu de temps avant l'ouverture de l'exposition, Daniel Amat revient en Espagne après des années d'études en Angleterre, appelé par un télégramme lui annonçant le décès de son père. Décès qui ne serait pas naturel, et il décide de reprendre l'enquête que son père menait sur une série de crimes : on retrouve en effet les cadavres de jeunes ou très jeunes femmes, dans des états effroyables (je précise : pas de descriptions in extenso, ne vous inquiétez pas). Avec un journaliste porté sur la boisson et un étudiant en médecine très doué, ils se heurtent à des mystères, des tentatives de dissuasions, et tentent de mettre la main sur ce Huitième livre de Vésale qui devrait leur permettre de comprendre les événements et de contrer l'assassin.
   
    De temps en temps je ne rechigne pas à une lecture un peu 'suspense', j'en lis peu mais je sais reconnaître les, disons, ficelles du genre. Ici nous avons tous les ingrédients d'un page turner, avec découpage haletant et rebondissements garantis. Même une course poursuite en voitures (tirées par des chevaux!). Souterrains peuplés de rats et de rebuts de la société, maisons abandonnées, etc. Ouvriers, prostituées, bonne société, toutes les classes sont présentes.
   
    Il m'a quand même fallu une centaine de pages (sur 620) pour bien m'y caler, après avoir pris la décision de survoler les noms de rues et de quartiers, et détails sur la vie à l'époque, qui ont dû passionner les espagnols mais pas moi (l'écriture est un peu plan plan quand même). Puis je me suis prise au jeu, c'est bien fait, mais parfois too much quand même dans les rebondissements.
   
    Trop rapide parfois, par exemple quand Pau découvre le rendez vous donné par un ex serviteur (page 164), un papier qu'il découvre vraiment par hasard.
   
    Sinon, pour Vésale, je n'ai pas vraiment tout compris. Mais ça ne doit pas avoir d'importance.
   
   Pour amateurs de page turners et de Barcelone.

critique par Keisha




* * *