Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

L'apprentissage de Duddy Kravitz de Mordecaï Richler

Mordecaï Richler
  Le Monde de Barney
  Joshua
  L'apprentissage de Duddy Kravitz

Mordecaï Richler est un auteur canadien né en 1931 et mort en 2001.

L'apprentissage de Duddy Kravitz - Mordecaï Richler

L’appât du gain
Note :

   Fils d’un ferrailleur, Mordecai Richler est né en 1931 à Montréal. A l’âge de dix-neuf ans, il s’exile en Europe, d’abord en France et en Espagne, puis en Angleterre où il publie "L’apprentissage de Duddy Kravitz" en 1959. De retour au Canada en 1972, il s’installe avec sa femme Florence et leurs cinq enfants. Il meurt en 2001, laissant une œuvre incomparable à la renommée internationale
   
   Le livre :
   Duddy, est un garçon juif qui a grandi à Montréal pendant la guerre, entre les boutiques minables et les terrains vagues. Afin d’échapper à la pauvreté de ses origines, Duddy multiplie les entreprises plus ou moins bancales: il travaille dans un hôtel de luxe, il lance une compagnie de production qui filme les mariages et les bar-mitsvas de la communauté. Mais, surtout, il achète des terrains à Sainte-Agathe, dans les Laurentides, parce que son grand-père, Simcha, lui a toujours répété qu’un homme qui ne possédait pas de terres n’était personne.
   Grâce à Yvette, la jeune Canadienne française qui l’aime et qui le soutient dans ses entreprises, Duddy voit la réussite lui sourire, jusqu’au jour où son ambition l’amène à commettre l’irréparable.
   
    Notre avis :
   Publié en 1959, adapté au cinéma en 1974 , ce roman est enfin disponible en français grâce aux éditions du sous-sol.
   
   Duddy Kravitz, terreur des professeurs, met de l'argent de côté depuis ses 11 ans, car il a un seul but dans la vie : acheter des terres et y construire un complexe hôtelier. Duddy va donc se lancer dans des entreprises hasardeuses pour réaliser son projet. Cette soif sans fin de gagner de l'argent afin d'acquérir des terrains donne l'occasion à l'auteur de dresser tout une galerie de personnages hauts en couleur : Simcha le grand-père qui va être à l'origine de l'obsession de Duddy, Max, son père, chauffeur de taxi et souteneur à l'occasion, Oncle Benjy, un fabricant de vêtements de riches, qui favorise Lenny, le frère de Duddy, qui veut devenir médecin. Lennie poussé par ses amis à pratiquer un avortement et qui risque d'être renvoyé de l'école de médecine. John MacPherson, instituteur chahuté, qui refuse de recourir aux châtiments corporels. Jerry Dingleman, surnommé le Prodige, selon la légende il est devenu riche rapidement, grâce notamment aux jeux de hasard. Friar, un réalisateur britannique alcoolique banni d' Holywood pour ses sympathies communistes. Yvette une jeune femme honnête et travailleuse, amoureuse de Duddy et qui va tout faire pour l'aider dans son entreprise. Virgile, un jeune américain épileptique, devenu handicapé suite à un accident et qui rêve de lancer le seul magazine publié par des épileptiques pour des épileptiques.
   
   On retrouve l'humour, la verve et la truculence de Mordecai Richler dans ce récit porté par une écriture vivante et réaliste, qui fait la part belle aux dialogues . Le lecteur est happé par le rythme fou à la suite de Duddy un jeune totalement amoral, cupide , menteur invétéré mais qui réussit à nous paraître sympathique.

critique par Y. Montmartin




* * *