Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Avant que tout se brise de Megan Abbott

Megan Abbott
  Red Room Lounge
  La Fin de l’innocence
  Avant que tout se brise

Megan Abbott est une écrivaine américaine née en 1971 à Detroit dans le Michigan.

Avant que tout se brise - Megan Abbott

Compétition de haut niveau
Note :

   Titre original : You Will Know Me
   
   Katie Knox nous raconte un épisode dramatique de l’histoire de sa famille Sa fille Devon, de 15 ans et demi, est une gymnaste promise à un avenir olympique. Son petit garçon, Drew, passionné d’expériences scientifiques, est un peu sacrifié à l’avenir de sa sœur…
   
   Depuis que Devon , à l’âge de 3 ans, a été amputée de deux orteils à cause de sa tondeuse à gazon mal gérée, Eric le père, fait le maximum pour qu’elle puisse réussir sa carrière de championne.
   
   Pour cette famille, c’est une vie tout entière vouée à la réussite de Devon : des journées entières sur des gradins à observer ses entraînements, un endettement permanent pour payer les cours, le coaching, les accessoires… , l’obligation de trouver des sponsors (la pénible et fortunée Gwen qui investit et qu’on doit fréquenter, d’autres femmes à peine plus estimables ayant toutes de futures petites génies moins douées que Devon). A part ces femmes, il y a cet homme très déterminé le coach T. entraîneur de Devon, et sa nièce Hailey ex-nageuse, entraîneuse des enfants.
   
   La seule attraction pour tous c’est Tom un garçon de piscine, devenu cuisinier qui aide à l’entraînement, très beau et dragueur, ami d’Hailey.
   
   Ce jeune homme est renversé par une voiture qui s’enfuit et il meurt sur le coup. Le meurtrier est quelqu’un du groupe…
   
   J’ai bien aimé cette histoire : on partage le quotidien très pénible de Katie, obligée de se vouer à la carrière de sa fille. La future vedette, elle-même est soumise à un entraînement inhumain. Prise dans cette vie extrêmement contraignante et monotone, les membres de la famille ne réagissent plus normalement ; ils sont entraînés dans une sorte de psychose : tout est bon pour faire gagner Devon… cette vie effrayante du sport de compétition à haut niveau, fait penser aussi aux campagnes pour les élections présidentielles…

critique par Jehanne




* * *