Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Des hommes en devenir de Bruce Machart

Bruce Machart
  Le sillage de l'oubli
  Des hommes en devenir

Bruce Machart est un auteur américain né au Texas dans une famille d'agriculteurs d'une contrée rurale proche du comté de Lavaca, où se déroule l'intrigue du "Sillage de l'oubli".
Il publie en 2011 ce premier roman puis un recueil de nouvelles, "Men in the Making".

Des hommes en devenir - Bruce Machart

À chacun son avenir…
Note :

   Auteur américain que je découvre avec ce recueil. Son précédent roman "Sillage de l’oubli" a reçu un très bon accueil de la presse spécialisée.
   
    Dix nouvelles dans ce livre :
   C'est là que vous commencez. Le dernier à être resté en Arkansas. Parce qu'il ne peut pas ne pas se souvenir. Quelque chose pour la table de poker. On ne parle pas comme ça au Texas. La seule chose agréable que j'ai entendue. Une certaine fidélité. Monuments. Pour les vivants, au milieu des arbres. Ce qui vous fait défaut.
   
   "Le dernier à être resté en Arkansas". Un couple qui vient du Texas s’est installé en Arkansas. Le travail dans l’industrie du bois est dur et surtout très dangereux ! La moindre seconde d’inattention peut se terminer en drame. Comme la mort d’un jeune garçon, nouveau dans la profession. Sur le bord de la route un panneau : 329 JOURS SANS AAA. Accident avec Arrêt d’Activité. Mais ce soir le narrateur désire une seule chose : "oublier ce gosse décédé", oublier son ex-épouse et son fils Matty parti au loin, et Nate, l’aîné mort lui aussi.
    Une très belle histoire.
   
   "Quelque chose pour la table de poker". Un homme pense que tout se répare… faut dire que lui-même a été pas mal refait ! Mais on ne refait pas sa vie ! Constat amer.
   
   "Une certaine fidélité". Très court texte qui semble bien mal porter son nom. Une femme, un homme, un motel le long d’une autoroute, l’épouse au téléphone, du vin et du sexe pour finir.
   
   "Pour les vivants, au milieu des arbres". Nous retrouvons le monde de l’industrie du bois. Un crime est commis, un noir a été traîné sur la route par un camion. Crime raciste ? Un reportage télévisé va faire monter la fièvre dans le bar de la ville le samedi soir.
   
   "Ce qui vous fait défaut", c’est l’histoire très noire de Dean Calvin. Suite à un accident sur une plateforme pétrolière, il est handicapé et solitaire. Chauffeur pour un hôpital il transporte comme l’indique le titre des morceaux d’êtres humains en vue d’analyse ! Un jeune garçon aime voir les morceaux contenus dans des récipients spéciaux. Il repense à sa jeunesse, à Randi, sa fiancée, à son accident et au gâchis de sa vie sexuelle !
   
    Des personnages très ordinaires dans des situations qui le sont beaucoup moins. Un écrivain en devenir ou pas d’ailleurs, est mis à la porte par sa copine. Qui se déshabille complétement pour lui annoncer la nouvelle. Quelle cruauté ! Alors il reste la bière et Jimmy le bon copain et son pick-up Chevrolet. C’est parti pour un tour.
   
    Un couple avec enfant à minuit sur le parking d’un supermarché ouvert la nuit.
    Quinze ans plus tard, l’homme est seul avec son fils, un fait-divers banal ! Un vol de sac à main ! Un garçon de neuf ans qui n’a pas connu son père part pour le Texas rencontrer son grand-père paternel. Un Texan pur et dur dont le chien s’appelle "Alamo". Raymond travaille dans un service de grands brûlés, Tammy a perdu son bébé, mort-né ! Elle n’est pas belle la vie, pas du tout.
    Un homme revoit son enfance, sa mère partie en Europe, sa petite voisine, sa seule amie qui a perdu son frère écrasé par un chauffard. Leurs jeux pas toujours innocents.
   
   Un très bon recueil, une écriture sobre sans fioriture, l’Amérique de tous les jours.
   
    Extraits :
   
   - Votre Gloria, sans rien sur elle, à part cette bague dans laquelle vous avez englouti tout le découvert autorisé sur votre carte bancaire et, pour une fois, vous ne pensez même pas aux factures qui continuent à affluer.
   
   - Il n'existe qu'une seule façon de nettoyer une écorceuse. Ce truc, c'est vraiment une putain de machine, une véritable faiseuse de veuves et d'orphelins, il faut la respecter.
   
   - Vous avez été fermier toute votre vie, lui dites-vous, et le diable vous emporte si vous arrivez à faire épanouir un vrai sourire sur le visage de cette femme.
   
   - Si tu veux en savoir plus, va falloir que tu grandisses un peu là où il a lui-même grandi.
   
   - Vas-y, pensa-t-il. Libère-toi, nom de Dieu. Vas-y, hurle.
   
   - Même aujourd'hui, je serais incapable de dire si c'est parce que j'étais impressionné par son jeu ou si c'était parce qu'elle me laissait parfois la caresser entre les cuisses...
   
   - Elles sont adorables toutes les deux, et ne détestent pas se l'entendre dire.
   
   - Douze ans qu’il n’avait pas touché une femme, une vraie femme, une femme entière, avec ses mains et sa bouche.
   

    Titre original : Men in the Making (2011).

critique par Eireann Yvon




* * *