Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Dernière nuit à Montréal de Emily St. John Mandel

Emily St. John Mandel
  On ne joue pas avec la mort
  Station Eleven
  Dernière nuit à Montréal

Emily St. John Mandel est un écrivain canadien anglophone née en 1979.

Dernière nuit à Montréal - Emily St. John Mandel

Absence
Note :

   "La nuit où sa fille disparut, novembre tirait à sa fin et la pelouse était tapissée d'une épaisse couche de neige"
   

   Lilia vit avec Eli, qu'elle quitte un matin sans crier gare. Partant chercher le journal et ne revenant pas. Mais Lilia est coutumière du fait. Depuis son plus jeune âge, elle a une vie de "vagabonde". Depuis que son père est venu la chercher une nuit, alors qu'elle était âgée de sept ans et qu'elle vivait avec sa mère qui dormait à ce moment là, et son demi frère.
   
   Leur "cavale" va durer de nombreuses années, de chambres d'hôtels en chambres d'hôtels, changeant d'identité à chaque nouvelle étape. Quinze ans plus tard, elle continue de fuir, car elle ne sait pas comment vivre autrement.
   
   Parallèlement à cette fuite en avant, nous suivons l'enquête d'un détective privé qu'engage la mère de Lilia pour retrouver sa fille. Et aussi la vie d'Eli qui part à la recherche de Lilia, qui le déconcerte mais qu'il aime passionnément.
   
   Le détective réussira-t-il à les rattraper ? Eli retrouvera-t-il Lilia ? Le suspens n'est pas absent de ce premier roman très réussi, qui peut se lire comme un road movie. A la fois drame familial et histoire d'amour, il traite des thèmes de l'abandon, de la disparition, de l'absence. L'écriture est vive, alerte, la construction habile et la façon dont l'intrigue est menée originale. Bref un très bon moment de lecture.

critique par Éléonore W.




* * *