Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Abraham et fils de Martin Winckler

Martin Winckler
  Les Trois Médecins
  Le chœur des femmes
  En souvenir d’André
  Abraham et fils

Martin Winckler est le nom de plume de Marc Zaffran, médecin et écrivain français, né en 1955 à Alger.

Abraham et fils - Martin Winckler

Polyptyque
Note :

   Le fils d’Abraham n’a aucun souvenir quand il se réveille du coma à l’âge de huit ans. Il ne se souvient pas de son passé et du terrible drame qu’il a vécu avec son père. Il arrive avec ce dernier dans une petite ville de Beauce Tilliers, alors qu’ils ont dû quitter l’Algérie. Il ne se souvient pas de sa mère non plus. Le père et le fils sont seuls au monde et tout l’un pour l’autre.
   
   Abraham est médecin généraliste et il va s’installer dans un cabinet du village, qu’il rachète à un confrère qui part à la retraite. Ils emménagent dans une grande maison. Abraham va à l’école et passe beaucoup de temps à lire, sa passion. Il ne pose aucune question à son père sur son passé car il sent bien que cela pourrait lui faire de la peine. Et son père n’en parle pas.
   
   Mais le jeune garçon va trouver des choses dans cette demeure qui vont lui faire prendre conscience que sa propre histoire est mêlée à la grande histoire de la France.
   
   Voici un roman formidable et plein d’humanité. Nous suivons le quotidien de ces deux hommes et j’ai été particulièrement touchée par la façon dont Martin Winckler réussit avec beaucoup de talent et de sensibilité à faire ressortir le lien fort qui unit ces deux hommes. Deux narrateurs se succèdent, dont l’un est Frantz, le petit garçon, ce qui en rend la lecture très agréable.
   
   C’est un roman positif malgré la souffrance et la perte de sa femme pour le père et l’absence d’une mère pour le fils. L’accent est aussi mis sur une époque, les années soixante -on suit les premiers pas de la télévision- et sur la nécessaire reconstruction et les rencontres qui la permettent, et viennent adoucir l’existence après un drame.
   
   C’est un livre plein de douceur, mais jamais mièvre. Je vous le recommande chaudement. Il y aura quatre volumes en tout et je m’en réjouis beaucoup. Il me tarde déjà de retrouver ces très attachants personnages dans le second. Les femmes ont aussi un très beau rôle dans ce livre, en la personne de Claire, et de sa fille Luciane.

critique par Éléonore W.




* * *