Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Les rois maudits - 5- La louve de France de Maurice Druon

Maurice Druon
  Les rois maudits
  Les rois maudits - 2- La reine étranglée
  Les rois maudits - 3- Les poisons de la couronne
  Les rois maudits - 4- La loi des mâles
  Les rois maudits - 5- La louve de France
  Les rois maudits - 6- Le lis et le lion
  Les rois maudits - 7- Quand un roi perd la France

Les rois maudits - 5- La louve de France - Maurice Druon

Et Robert d’Artois !
Note :

   Les rois maudits - 5- La louve de France
   
   5
   
   
   Oui, encore les rois maudits. Rassurez-vous, il ne reste que deux tomes, ensuite. Et encore, vous avez de la chance, je ne vous publie pas ça tout d’une traite! Parce que j’ai lu les 7 tomes tout d’une traite. Oui, je sais. No comment.
   
   Ce roman se déroule donc dans les années 1320 (1323, je pense...) et se déroule en France, mais en proche lien avec l’Angleterre. En effet, la Louve de France, c’est la reine Isabelle d’Angleterre qui, humiliée par son mari, le roi Edouard ainsi que son favori, Hugues Despenser, lui en fait voir de toutes les couleurs. Roger Mortimer est d’ailleurs emprisonné pour avoir tenté un attentat. C’est son évasion vers la France, aidé par Robert d’Artois (personnage totalement arrogant, totalement cinglé… mais je l’adore) qui va réellement mettre en branle les événements du roman.
   
   Entre Isabelle d’Angleterre en visite (et en amour) en France, Charles IV qui fait n’importe quoi et qui laisse son oncle diriger à sa place et les manigances pour faire tomber le roi d’Angleterre, il ne manque pas d’action. J’ai eu un peu de mal au départ car on se détournait un peu de notre « trame » de départ mais on comprend rapidement comment tout est lié… et j’ai continué à me délecter.
   
   On passe par tous les sentiments quant à Mortimer, on a le goût de secouer Charles IV, de battre Isabelle et de fermer le bec à Despenser. Même Charles de Valois est parvenu à m’émouvoir, à un certain moment donné… ce n’est pas rien! J’adore!

critique par Karine




* * *