Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Football de Jean-Philippe Toussaint

Jean-Philippe Toussaint
  La réticence
  La salle de bain
  La vérité sur Marie
  Nue
  La télévision
  Fuir
  Faire l'amour
  Football

Jean-Philippe Toussaint est un écrivain belge de langue française, né en 1957 à Bruxelles.

Football - Jean-Philippe Toussaint

Foo de foot
Note :

   JP Toussaint aime mêler à ses romans des plus petits formats en forme d’essais ou de réflexions sur des thèmes lui permettant de se pencher sur certains éléments essentiels qui transforment notre façon d’appréhender le monde. On pense ici à "Télévision" ou bien encore "L’appareil-photo" qui mélangent trame romanesque et analyse sociologique voire sémiologique dans un style brillant plein d’ironie et de dérision.
   
   "Football" est le dernier opus de cette petite série, mais un opus qui se distingue parce que, cette fois-ci, le narrateur est aussi le principal intéressé par le sujet ainsi que l’auteur de l’ouvrage. En effet, M. Toussaint, nous le découvrons, est un fou de foot au point d’organiser certaines de ses vacances ou de ses conférences autour des coupes du monde.
   
   Il ne s’agit cependant pas pour l’auteur de se livrer ici à une analyse approfondie de la façon dont le football retranscrit ou non certains des mécanismes de nos sociétés modernes mais plutôt de nous conter, de façon anecdotique et drôle, toujours merveilleusement écrite, un temps qui passe, celui d’une vie. Un temps rythmé tous les quatre ans par un évènement qui occulte presque toute autre actualité. Un temps qui rassemble des cohortes de supporters venus des quatre coins du monde faisant d’eux les ennemis d’un jour ou les malheureux exclus fraternisant sur le dos d’une autre équipe qui aurait eu le malheur d’éliminer celle de leur cœur.
   
   Cette vie, c’est la sienne. Une vie d’addict à un sport qui lui vaut de supporter l’équipe nationale belge, son pays d’origine, et, parfois aussi, quand elle ne se ridiculise pas complètement, celle de son pays d’adoption, la France. Une vie de passionné admirant le jeu des Brésiliens jusqu’à leur désastreuse fin de règne lors de la dernière édition tenue sur leurs terres. Une vie qui s’arrête lorsque, n’étant pas sur place faute de disposer de billets ou dégoûté par les dérives et les échecs, il lui faut malgré tout se précipiter sur un ordinateur en streaming ou un transistor à piles pour suivre, haletant et en plein orage, le dénouement d’une finale ou tout simplement d’un match dont l’intérêt disparaîtra aussitôt le jeu terminé. Car le football est un produit à date de péremption immédiate, à consommer en temps réel, perdant toute saveur même en léger différé.
   
   N’hésitant pas à réutiliser certaines chroniques qu’il publia pour Libération à l’occasion, JP Toussaint nous montre à sa façon qu’il est à la fois possible de faire du neuf avec du vieux et de concilier préoccupations intellectuelles et artistiques avec le sport le plus populaire qui soit au monde. C’est aussi sympathique que non essentiel.

critique par Cetalir




* * *