Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Monstres en cavale de Cloé Mehdi

Cloé Mehdi
  Monstres en cavale
  Rien ne se perd

Cloé Mehdi est une écrivaine française née en 1992.

Monstres en cavale - Cloé Mehdi

Pensez au ravitaillement !
Note :

   Prix de Beaune 2014
   
   
   Moi qui suis plus habitué au sprint de 100 ou 200 mètres, me défoulant en 400 mètres, m'éclatant au 1500 mètres voire au demi-fond genre 3000 ou 5000 mètres, voilà que j'ai participé à un véritable marathon de lecture. J'avoue que j'ai eu du mal à retrouver mon souffle, mais ça y est, les jambes encore un peu flageolantes mais la main ferme, je peux attaquer maintenant ma chronique en petites foulées.
   
   Juste quelques jours avant la réouverture au public du Zoo de Vincennes, qui s'est déroulée le 12 avril, Cloé Mehdi nous invite à visiter un parc zoologique particulier situé dans le cœur d'un Paris plus vieux de quelques années. Le Safari des Monstres propose aux visiteurs en quête de sensations fortes l'exposition, dans des cages protégées par du verre théoriquement incassable, des détenus enfermés pour des raisons diverses à perpétuité. Parmi les pensionnaires Damien, dix-neuf ans, considéré comme un psychopathe. Il est maigre, limite anorexique, bourré de médicaments, et à la moindre peccadille, les gardiens emploient un fusil à seringue épidermique afin de le calmer. Il est devenu mutique, n'ayant personne à qui parler, et pour dire quoi. Il a végété à la prison des Lauriers durant six ans après avoir été condamné pour avoir tué son père et sa sœur à coups de hachette. C'est sa mère qui a découvert le drame lorsqu'en rentrant elle a vu Damien tenant entre ses mains en coupe la tête de la gamine.
   
   Parfois les pensionnaires de ce Safari des monstres peuvent se défouler les jambes en se promenant dans le parc, sous la surveillance épidermique des gardiens. C'est ainsi qu'il parle, peu, mais écoute, beaucoup, Natalia qui lui parle du pays des neiges émeraude, sensé être un pays abri pour criminels, et de tchingalé, police en langue tzigane. Il ne peut s'empêcher de penser, à cause de la prononciation, à chiens galeux.
   
   Damien va profiter d'un remue-ménage dans le Safari des monstres pour s'évader. Des policiers investissent le parc et courent après un individu, tirant n'importe où et semant une pagaille monstre. Deux balles viennent étoiler la vitre de la cage où Damien éberlué assiste au spectacle. De loin Natalia lui fait un signe. Il prend un siège et en frappant fort fait dégringoler la vitrine et c'est ainsi qu'il se trouve au grand air, un peu déboussolé. Une gamine, qui se nomme Cab, un peu perdue elle aussi, lui prend la main et lui demande de l'aider à sortir. Malgré sa répulsion, il n'aime pas toucher les gens, et surtout il aime encore moins qu'on le touche, le frôle, le caresse. La foule paniquée s'empresse aux grilles d'entrée qui du coup deviennent les grilles de sortie, et les vigiles ne font pas attention à eux. Ils sont deux, donc moins voyants que seuls.
   
   Cab avait rendez-vous avec Zacharia, mais il n'est pas là. Zacharia est un ami de ses parents, Antony et Rosario Cassidy. Par la télévision, Damien a appris l'histoire de ceux qui ont été surnommé les Bonnie & Clyde français. Lors du braquage de la banque centrale, Antony a été abattu mais Rosario a réussi à s'enfuir. Zacharia a donc en charge la gamine et il veut récupérer son frère Vania, qui a été placé. La première partie du plan effectuée avec brio il ne reste plus aux quatre fuyards qu'à s'évaporer dans la nature. Car Damien, après quelques réserves de la part de Zacharia, est adopté. Ils ne connaissent rien de lui, et ce n'est pas Damien qui va se vanter de ses exploits. Il ne parle pas, ou presque plus, mais il réapprend petit à petit au contact surtout de Cab, il s'apprivoise. Sa gorge lui fait mal mais tant pis.
   
   Une longue cavale commence. D'abord se rendre chez Vicenze afin que celui -ci fournisse à tout ce petit monde des passeports afin de pouvoir se rendre à l'étranger et retrouver Rosario, la mère des deux gamins, peut-être au pays des neiges émeraude. Ce n'est pas l'argent qui manque car depuis des années les Cassidy ont accumulé un joli pactole, et Zacharia détient dans sa musette de quoi subvenir à toutes les demandes ou besoins. Seulement des policiers sont sur leurs traces. Celle de Cab et Vania, tandis que d'autres recherchent activement Damien. Heureusement le portrait robot de Damien, réalisé d'après une photo alors qu'il avait treize ans et vieillie grâce à un logiciel, ne lui ressemble pas du tout. Il est resté malingre, fluet, quasi anorexique.
   
   La route est longue, les embûches nombreuses, d'un côté de la route la prison les guette, de l'autre c'est la liberté qui leur fait un clin d'œil.
   
   Roman au long cours, écrit avec une plume intarissable, Monstres en cavale est foisonnant, ébouriffant, et nous ramène aux feuilletons du XIXème et début XXème siècle et qui ne semblaient jamais se terminer. Cloé Mehdi possède cette faculté d'envoûter le lecteur et l'obliger à la suivre dans cette cavalcade dont on se demande si elle se terminera un jour. Peu à peu le lecteur découvre un peu mieux Damien, pourquoi il s'est ainsi comporté. il est bourré de médicaments, il en ressent depuis le besoin pour combattre son stress, ses phobies. Sa mère est en fauteuil roulant mais elle n'est pas nette. Cab est une gamine délurée, mature, tandis que son frère Vania, un peu plus vieux qu'elle est plus posé. Et Zacharia se montre comme un père de substitution, d'ailleurs il est amoureux de Rosario sans vouloir l'avouer. Le profil psychologique de tous ces personnages se dévoile peu à peu au fur et à mesure que le récit avance.
   
   Ceci est une forme d'anticipation également. Le néo-franc est la monnaie officielle tandis que l'Union européenne a explosé en éclats et désormais il faut un passeport pour franchir les frontières. C'est pour cela que Zacharia espère pouvoir passer d'un pays à l'autre sans trop de problèmes. "Seulement Les ministres européens des affaires étrangères de cinq pays européens, dont la France, se réunissent demain à Bruxelles pour évoquer la possible réouverture de l'espace Schengen." Et ça c'est pas bon pour le moral, car la collaboration entre les polices des différents pays sera plus facile à exercer et par voie de fait plus efficace.
   
   Tout comme les feuilletonistes qui n'hésitaient pas à placer quelques coups de griffes et aborder le côté politique et social dans leurs œuvres, Cloé Mehdi extrapole mais si peu. Comme le déclarait Geneviève Tabouis dans ses éditoriaux radiophoniques, attendez-vous à savoir que ... : "Les chiffres des bavures policières étaient à la hausse, en même temps que baissaient le budget accordé aux prisons et le degré d'indulgence des citoyens envers les criminels. "
   
   Espérons que Cloé Mehdi n'aura pas mis toute son énergie, tout son imaginaire dans ce roman et qu'il lui reste d'autres idées à développer. Il serait dommage qu'elle devienne, comme beaucoup d'autres, l'auteur d'un roman unique et qu'elle disparaisse corps et lettres.

critique par Oncle Paul




* * *