Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Les sirènes de Titan de Kurt Vonnegut

Kurt Vonnegut
  Abattoir 5
  Elle est pas belle, la vie ?
  Le pianiste déchaîné
  Les sirènes de Titan
  Nuit noire - Nuit mère
  Le Berceau du chat
  Dieu vous bénisse, monsieur Rosewater ou R comme Rosewater
  Le Breakfast du champion ou le petit déjeuner des champions
  Gibier de potence
  Galapagos
  Barbe-Bleue
  Abracadabra
  Le petit oiseau va sortir
  Un homme sans patrie
  Pauvre Surhomme

AUTEUR DES MOIS DE JUIN & JUILLET 2016

Kurt Vonnegut est un écrivain américain, né en 1922 dans l'Indiana et décédé en 2007 à New York.

Issu de la troisième génération d'immigrés allemands, il fait ses études à Indianapolis

Engagé dans l'armée américaine pendant la Seconde Guerre mondiale, il participe à l'offensive des Ardennes et est fait prisonnier de guerre à Dresde. Lorsque les ville est totalement rasée par les bombardements alliés, il a la chance survivre indemne physiquement. Ce drame le marquera à vie et inspirera "Abattoir 5"

Après la guerre, Vonnegut reprend ses études à Chicago et collabore à des journaux. Il trouve un emploi à General Electric, commence à écrire et rencontre le succès

Il se marie et a trois enfants auxquels s'ajoutent ses trois jeunes neveux dont les parents sont mort prématurément.

Se heurtant aux murs des étiquettes, on peut regretter que certains ne voient en lui qu'un auteur de Science Fiction, ce qui, en soit, n'a rien d’infamant, mais ne témoigne pas de la totalité de son œuvre.


* Citations dans la rubrique "Ce qu'ils en ont dit"

Les sirènes de Titan - Kurt Vonnegut

Mars a déjà attaqué
Note :

   Titre original : The Sirens of Titan, 1959
   
   "L'au-delà finit par perdre ses attraits imaginaires.
   Seul restait l’en-deçà.
   (…) Et ce fut le commencement de la bonté et de la sagesse."

   
   En ce futur pas si lointain, dans la Propriété Rumfoord, Newport, Rhode Island, Etats Unis d' Amérique, Terre, système solaire, Voie lactée, se produisait tous les 59 jours bien précisément, un phénomène étrange : Monsieur Rumfoord, venu de nulle part, se matérialisait toujours au même endroit, pour une heure avant de disparaître à nouveau pour 59 autres jours. Mais cet événement se produisait derrière les murs de sa propriété et nul public n'était admis par sa femme que la situation n'amusait pas du tout. C'est qu'il avait été pris dans un faisceau qui l'avait "éparpillé" en un "phénomène ondulatoire suivant une spirale déformée ayant son origine dans le soleil et sa fin dans Bételgeuse.". Quand la terre intercepte cette spirale, il se matérialise en ce lieu. A noter qu'il était également éparpillé sur la 4ème dimension (à savoir, le temps) ce qui lui permet de connaître l'avenir, pas forcément pour le plus grand plaisir de ceux qu'il croise car ses prédictions ne sont pas toujours plaisantes. Ainsi vient-il d'annoncer à sa femme qu'elle sera exilée sur Mars et aura un fils avec Malachi Constant qu'elle vient de rencontrer et qu'elle déteste de tout son cœur.
   
   Malachi est un milliardaire, beau, chanceux et souffrant d'un fort complexe de supériorité mâtiné de sexisme. Pour résumer sommairement, Rumford fait venir Malachi et l'envoie sur Titan en passant par Mars, Mercure et un bref retour à la Terre. Au cours de cet étonnant voyage, il fera des rencontres et découvrira d'étranges modes de vie, et également une nouvelle religion (Kurt Vonnegut aimait bien inventer des religions, il en créera une remarquable dans "Le berceau du chat"), celle, très bien vue, du "Grand Indifférent".
   
   Quant à Winston Niles Rumfoord, il poursuit sa route ondulatoire accompagné de son chien dématérialisé avec lui. Il s'est lié d' amitié avec un extra-terrestre de Tralfamadore (un monde évoqué aussi dans "Abattoir 5")
   
   Kurt Vonnegut livre avec ce roman audacieux une projection vraiment très originale, sensée mettre fin aux malheurs humains. On ne sait pas si elle marcherait, on ne l'a pas mise en œuvre, mais elle étonne en tout cas. Et quand l'on saura que la source d'énergie est la Volonté Universelle, on réfléchit, et quand on voit qu'en fin de compte, même les manipulateurs ont été manipulés!... on n'est pas déçu du voyage (intergalactique).
   
   Ce deuxième roman de Kurt Vonnegut s'attaquant carrément à notre vision de l'Histoire de l'Humanité, confirma sa notoriété et lui valu un Hugo Award.

critique par Sibylline




* * *