Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Sans oublier la baleine de J. W. Ironmonger

J. W. Ironmonger
  Le génie des coïncidences
  Sans oublier la baleine

Sans oublier la baleine - J. W. Ironmonger

Une fable originale et revigorante
Note :

   Alors que Charity, jeune adolescente, promène son chien au bord de la plage quasi déserte de Saint Piran, petit village de Cornouailles, elle découvre échoué sur le sable un homme entièrement nu. Pas mort mais inerte… Qui est ce garçon dont l’arrivée est d’autant plus surprenante qu’elle correspond à l’apparition d’une baleine ? Personne ne le sait. Avec l’aide de quelques villageois elle le ramène chez le médecin du village.
   
   Une seule et unique route mène jusqu’à Saint Piran ce qui explique que ce hameau a très peu de visiteurs et quasiment pas de touristes, la présence de cet homme est donc des plus étranges, d’autant qu’il reste très mystérieux sur les raisons qui l’ont emmené jusqu’ici.
   
   Ce nouveau venu va bouleverser la quiétude du village et nous faire passer un excellent moment, en compagnie d’un auteur, qui fut spécialiste des sangsues d’eau douce, excusez du peu ! Une galerie de personnages hauts en couleur et une réflexion sur notre société et ses dérives.
   
   J’ai pris beaucoup de plaisir à découvrir ce roman surprenant, qui se lit facilement tant il est bien écrit et prenant. On plonge dans l’ambiance de cette petite bourgade, alternant le quotidien du village quelque peu malmené par l’arrivée de cet étranger et les nombreux flash-back qui permettent de comprendre les raisons qui l’ont poussé à partir de la banque dans laquelle il travaillait jusque-là. Sans compter l’épisode savoureux de la grippe espagnole.
   
   Une fable originale et revigorante, à rajouter dans ses lectures de l’été.
    ↓

critique par Éléonore W.




* * *



Vision optimiste
Note :

   "Les courbatures qui continuaient de meurtrir ses membres évoluaient en une douleur d'une espèce différente-une sourde nostalgie de la beauté du monde, du bleu tendre du ciel, du gris minéral de l'eau, des verts délicats des prairies."
   

   Joe Haak a filé d'une traite de la City jusqu'à un petit village de Cornouailles où son sauvetage par une baleine providentielle a fait de lui le héros en devenir d'une légende locale.
   
   Pourtant tout semblait opposer ce jeune prévisionniste, officiant pour les traders londoniens, aux 307 habitants de ce paisible village de pêcheurs, francs du collier et si pittoresques, comme sortis d'un roman d'Agatha Christie. Une auteure appréciée par Joe pour leur goût commun de relier des faits entre eux et d'en tirer des déductions.
   
   Mais, ce "choc des cultures" va vite devenir une " fable survivaliste" dont John Ironmonger va détourner tous les poncifs. C'est en effet une vision optimiste que nous offre ici l'auteur de "Sans oublier la baleine".
   
   Un roman réconfortant, plein de chaleur humaine, où rien ne se passe comme prévu, où le danger le plus banalisé peut devenir le pire et où la solidarité l'emporte sur l’égoïsme, le tout sans tomber dans un angélisme outrancier. Bien au contraire, l'auteur se fonde sur des faits réels, des théories prévisionnistes, le tout relevé par son grand art de conteur.
   
    On n'oubliera pas de sitôt John, Polly, Aminata et les autres, Sans oublier la baleine, bien sûr !

critique par Cathulu




* * *