Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

L'Exploit de Vladimir Nabokov

Vladimir Nabokov
  La transparence des choses
  Le don
  La défense Loujine
  La méprise
  Lolita
  Autres rivages
  Pnine
  Feu pâle
  Roi, Dame, Valet
  Ada ou l'ardeur
  Regarde, regarde les arlequins
  Brisure à Senestre
  Littératures - Tome 1
  Littératures - Tome 2
  Partis pris
  L'Enchanteur
  La Vénitienne
  Nouvelles - Edition complète
  Une beauté russe
  Mademoiselle O
  Machenka
  La vraie vie de Sebastian Knight
  Chambre obscure
  Rires dans la nuit
  Le Guetteur
  L'Exploit
  L'original de Laura

AUTEUR DES MOIS D’AVRIL & MAI 2007

Vladimir Nabokov disait avec autant de véracité que de sens de la formule : « Je suis un écrivain américain, né en Russie et formé en Angleterre où j’ai étudié la littérature française avant de passer quinze années en Allemagne. »


Nous avons ainsi un rapide survol des migrations de cet auteur hors pair. Quand vous saurez qu’il est né à Saint Petersbourg le 23 Avril 1899 et qu’il faudrait compléter sa formule par les 18 dernières années de sa vie qu’il passa en Suisse où il mourut le 2 juillet 1977 ce survol sera complété.

Nabokov, qui dans sa jeunesse avait donné des cours d’anglais, de tennis ou de boxe, fit carrière comme professeur aux Etats-Unis ou comme entomologiste (Responsable des collections du Museum of Comparative Zoology de l'Université Harvard.). Car autant que la littérature, les papillons étaient depuis toujours sa passion.

Objet de scandale grâce à Lolita, il fut surtout l’un des écrivains majeurs de 20ème siècle.


On trouvera sur ce site :
* la fiche de l’opuscule de Nina Berberova intitulé "Nabokov et sa Lolita", ainsi que celle de la biographie de Jean Blot.

* Citations dans la rubrique "Ce qu'ils en ont dit"


* Témoignage sur ce site dans la rubrique "Ecriture", sous le titre "Le Rubis"

L'Exploit - Vladimir Nabokov

Période russe, période riche
Note :

   Comme bon nombre de classiques, Nabokov impressionne. Sa valse en trois langues, ses papillons, les deux énormes tomes de sa biographie par Brian Boyd, son ton sans réplique quand il s'agit de commenter son œuvre, tout cela donne l'image d'un auteur peu facile d'accès. Et pourtant, ses romans, du moins dans la période russe qui est la seule que je connais, sont d'une fluidité parfaite et d'une lecture facile et stimulante.
   
   "L'Exploit" est peut-être un peu moins riche sur le plan événementiel que "La Défense Loujine" ou "Roi, dame, valet" mais se situe bien dans la lignée des œuvres précédentes. On y suit la formation intellectuelle et sentimentale d'un jeune Russe, Martin, chassé de son pays par la Révolution et qui décide d'y retourner clandestinement par défi, par désir de faire quelque chose de sa vie. Avant d'entreprendre ce voyage, on l'accompagne de Yalta à Berlin, en passant par Athènes, Cambridge et le sud de la France. Nabokov a utilisé les éléments de son parcours personnel pour illustrer la vie d'un personnage qui ne lui ressemble pas vraiment mais qui est une des formes qu'il aurait pu connaître. Les romans russes de Nabokov peuvent ainsi se lire comme autant d'autobiographies possibles, autant d'itinéraires différents qui passent par les mêmes étapes imposées par l'exil mais aux variations multiples et, encore une fois, extrêmement plaisantes à suivre.
   
   
   
   Présentation de l'éditeur
   

   "Lorsque l'Armée rouge menace de s'emparer de la Crimée, Martin et sa mère fuient en Europe de l'Ouest. C'est à Cambridge que le jeune héros va faire ses études. Il y côtoie des Anglais, tel son ami Darwin, mais aussi des Russes, plus ou moins anglophiles. Il y retrouve surtout Sonia, sa jeune et intelligente cousine. Est-ce pour l'impressionner qu'il décide de transcender sa nature et imagine un projet inutile et fou ?"

critique par P.Didion




* * *