Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Alamut de Vladimir Bartol

Vladimir Bartol
  Alamut

Alamut - Vladimir Bartol

L'art de la manipulation
Note :

   Alamut est une forteresse située dans le nord de l’Iran. Au XIème siècle, c’est le refuge de la secte chiite des Ismaéliens, dirigée par Hassan Ibn Saba, qui se fait aussi appeler Seiduna. Ce dernier, autoproclamé chef des Haschichins - ou Assassins – règne en despote sur un groupe de jeunes gens et de jeunes filles entièrement à sa merci.
   
   Doté d’une vive intelligence, Ibn Saba sait aviver l’adhésion de ceux qui vont le rejoindre par la critique des autres pouvoirs islamiques, en particulier celui des Turcs Seldjoukides qui dominent alors toute la région.
   
   Ce dictateur parvient ainsi à anéantir tout sens critique chez ses adeptes, qu’il convainc facilement de sacrifier leur vie pour gagner le paradis. Particulièrement habile, il sait leur donner un avant-goût de celui-ci en les conviant à des nuits de débauche dans les magnifiques jardins aménagés à côté de la forteresse, où les jeunes filles, abandonnant provisoirement les règles religieuses très strictes de la secte, s’offrent aux jeunes gens venus s’enrôler dans le combat contre les ennemis turcs.
   
   Usant de toutes les formes de la mystification, le dictateur pousse ses adeptes à combattre les ennemis et à assassiner traitreusement leurs chefs lorsque le besoin s’en fait sentir.
   
   Ce roman publié en 1938 par un romancier slovène, admirablement exposé, entre évidemment en résonance avec les récents attentats islamistes commis dans nos régions. Il contient une description minutieuse des moyens qui conduisent à retourner totalement la personnalité d’individus ordinaires, tentés par le combat contre les ennemis supposés de la secte, c’est-à-dire ceux que leur chef leur a désignés.

critique par Jean Prévost




* * *