Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Le carnaval des innocents de Evelio Rosero

Evelio Rosero
  Les armées
  Le carnaval des innocents

Le carnaval des innocents - Evelio Rosero

Valse hésitation... ou tango
Note :

   C'est chantant, c'est dansant, c'est rythmé, c'est foufou... c'est un roman à l'image de son pays d'action, de son auteur : la Colombie!
   
   Tout commence le 28 décembre, jour de la fête des Innocents. Premier jour du carnaval des Noirs et des Blancs de 1966. Un homme, gynécologue, s'apprête à faire une blague à sa femme. Mais il hésite. Mais il le fera tout de même. Mais finalement c'est elle qui lui en fera une et peut-être même deux...
   
   Vous me trouvez hésitante? C'est normal, là, est tout le cœur du texte, dans cette hésitation, dans ce va-et-vient de notre conscience à savoir où se cache la vérité et où commence la farce. Dans une écriture chantante, l'auteur déroule son action autour de ces quelques jours de fêtes. A priori, journées traditionnelles mais pour cette année, journées de forts changements.
   
   Ce sera alors l'occasion pour certains de remettre leur couple en question. Pour d'autres, de perdre leur virginité. Pour d'autres encore de voir quelle image de soi l'on renvoie. Enfin, ce sera le moment, le seul et unique, pour remettre en question l'idole nationale : Simon Bolivar...
   
   Une fresque historique, une fable moralisatrice, une farce tragi-comique, un récit de vie d'un homme lambda... "Le carnaval des innocents" est tout cela à la fois! Roman multiple comme autant de raison de lire!

critique par Pauline




* * *