Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Le Banc de la désolation de Henry James

Henry James
  La Bête dans la jungle
  Le tour d’écrou
  Du roman considéré comme un des beaux-arts
  Le Banc de la désolation
  Washington Square
  Les Dépouilles de Poynton
  Le menteur
  Une Vie à Londres
  Les Bostoniennes
  L'élève
  Les Secrets de Jeffrey Aspern
  La Coupe d'or
  Les Européens
  Les Ambassadeurs
  Portrait de femme
  Daisy Miller
  Voyage en France
  Le Fantôme locataire
  L’autre maison
  Roderick Hudson

Ecrivain né à New York en 1843 dans une famille aisée.
Il a beaucoup voyagé et séjourné en Europe, spécialement en Grande Bretagne. Il demanda la nationalité britannique un an avant sa mort en 1916.
Il se lança très jeune dans une carrière littéraire (critiques, nouvelles, puis romans, récits de voyages et, bien plus tard, théâtre mais avec beaucoup moins de succès).
Il fut un écrivain très prolifique.

* Vous trouverez sur ce site la fiche de "Le Maître" de Colm Toibin, qui est une biographie romancée de Henry James, ainsi que celle de "L'auteur! L'auteur" de David Lodge.

Le Banc de la désolation - Henry James

Comment s'attaquer à un monstre de la littérature (5)... Henry James
Note :

    A la suite de multiples et insistantes demandes venant exclusivement de moi-même, je cède à la pression populaire et me lance dans un nouvel épisode de notre série à succès "Attaquons-nous à la force de nos neurones, de notre volonté et de nos yeux à un monstre de la littérature (et tout cela en souriant avec une rose entre les dents)". Et aujourd'hui, nous nous penchons sur le cas d'Henry James (Hourra enthousiastes de la foule trépidante composée de moi-même seulement).
   
   Et suivant une tradition maintenant bien établie, je propose, comme mise en bouche jamesienne, que nous dégustions ensemble un recueil de nouvelles : Le Banc de la désolation (c'est printanier et sautillant comme titre, non ?).
   
   A travers ces sept nouvelles, s'offrira à vous un sympathique panorama de la plume de l'ami James ainsi que des thèmes qui lui sont chers avec dans le désordre : un jeune homme qui ne veut pas suivre la tradition familiale (faire carrière dans l'armée) et qui passe la nuit dans une chambre hantée, un couple désargenté qui essaie de poser sans grand succès pour un peintre, un homme chargé d'écrire la biographie d'un ami décédé et qui sent sa présence dans sa maison, un écrivain à succès aux prises avec les relations sociales...
   
   J'ai beaucoup aimé ces nouvelles mais aucune ne surpasse, selon moi, « Portrait de femme », donc peut-être faut-il mieux découvrir Henry James par ce fabuleux roman...

critique par Cécile




* * *