Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Les voies du bonheur sont imprévisibles de Alexander McCall Smith

Alexander McCall Smith
  44 Scotland street
  Les mots perdus du Kalahari
  Mma Ramotswe détective
  Le bon mari de Zebra Drive
  Vague à l'âme au Botswana
  Les Larmes de la girafe
  Edimbourg express
  L'amour en kilt
  Les lointains tourments de la jeunesse
  Le club des philosophes amateurs
  Les voies du bonheur sont imprévisibles
  Emma

Alexander Mc call Smith est un écrivain et juriste britannique d'origine écossaise, né en 1948 en Rhodésie. Il est également expert en médecine et bioéthique.

Les voies du bonheur sont imprévisibles - Alexander McCall Smith

Les remue-méninges d'Isabel
Note :

   Titre original : The Novel Habits of Happiness
   
    Même si je sais que l'intrigue en elle même sera ténue, impossible pour moi de résister au charme d'Isabel Dalhousie et de ses enquêtes. Cette fois, elle vient au secours d'une maman dont le jeune fils affirme avoir vécu dans une autre maison et une autre famille, avec des détails précis et troublants. Bien sûr Isabel ne va pas résister à cet appel à l'aide!
   
    Cette série a de plus en plus pour moi un côté feuilleton et c'est un véritable plaisir de retrouver Isabel et ses interrogations philosophiques, ses questionnements, son empathie. Certains pourraient la trouver antipathique, avec son côté qui se mêle de tout et ses opinions parfois tranchées et a priori, mais elle est la première à se reprendre et faire preuve de lucidité.
   
    Sa nièce Cat démarre une n-ième histoire d'amour avec un jeune homme qui se révèle absolument convenable à ses yeux. Son mari Jamie et son fils Charlie vont bien, merci. Parfois elle se sent complexée d'être si gâtée par la vie, aisée et s'occupant de sa revue d'éthique, mais qu'y faire? La vie coule pour elle calme et heureuse, mais curieusement cela donne un roman irrésistible qu'on ne lâche pas...
   
   En conclusion : si vous aimez les balades dans et hors d'Edimbourg, les petits problèmes concrets se posant à tout un chacun, les retrouvailles de livre en livre avec des personnages, finalement ni tout blanc ni tout noir, la vie, quoi, cette lecture (et les précédentes) est pour vous! Pas de suspense insoutenable, pas de violence, de courses poursuites, de bagarres, non, l'atmosphère est feutrée, paisible, courtoise et souriante. Personnellement, je me sens bien dans ces romans, et souvent impliquée dans les remue-méninges d'Isabel.
   
    J'ai quand même deux remarques sur la série : la différence d'âge entre Jamie et Isabel ne me gêne pas, c'est plutôt inhabituel dans un roman (d'ordinaire c'est plutôt dans l'autre sens, et sans limites, quasiment) mais elle se révèle difficile à quantifier et fluctuante. Jamie a l'âge de Cat, et Isabel dès le départ de la série est dans ses "early forties", un début de quarantaine. Soit. On va dire une quinzaine d'années de différence. J'ai fouiné dans les résumés de la série, pour découvrir qu'elle tombe enceinte bien rapidement de Charlie (bon, pourquoi pas), mais là ledit Charlie a près de quatre ans, donc Isabel, eh bien, n'est plus tout à fait au début de la quarantaine, et (détail spoiler?) semble tout aussi capable d'avoir des enfants rapidement... Cela me semble un poil invraisemblable.
   
    Dans le tome 1 (voir plus bas) page 148, Jamie déclare "j'ai les yeux affreusement sensibles à l'oignon. Je ne peux pas m'en approcher!"
    Dernier tome, Jamie fait la cuisine (cet homme est parfait!), il a visiblement préparé des oignons, et les cuisine...

critique par Keisha




* * *