Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Père et fils de Larry Brown

Larry Brown
  Fay
  Dur comme l'amour
  L'usine à lapins
  Joe
  Père et fils
  Sale boulot

Larry Brown est un écrivain américain, né en 1951 dans le Mississippi et décédé d'une crise cardiaque en 2004.

Père et fils - Larry Brown

Fort mais nuancé
Note :

    Larry Brown est un écrivain américain du Mississipi, disparu en 2004. Ce roman "Père et fils" montre combien il était attaché au Sud et savait décrire des personnages cabossés par la vie tout en exprimant un grande humanité. Il sait analyser avec simplicité et efficacité la réalité et donne à ces personnages l'humanité qui leur est refusée.
   
    Dans une petite ville tranquille du Mississipi, Glen est de retour chez lui. Il a passé trois ans en prison pour avoir écrasé un enfant alors qu'il était ivre.
    C'est un homme rempli de haine et de violence qui monte dans la voiture de Puppy, son frère qui est venu le chercher. Sa mère est morte quand il était en prison, et il en veut à son frère et son père, Virgil de ne pas avoir posé une pierre tombale.
    De vieilles histoires aussi resurgissent, avec le barman violent du coin et puis le shérif qui s'occupe un peu trop de sa petite amie, son père qui a toujours trompé sa mère. Rien ne vient apaiser l'état d'esprit de Glen y compris son fils qu'il refuse de connaître.
   
    C'est dans ce coin du Mississipi où tout semble d'apparence calme que deux meurtres sont commis. La difficulté à trouver les coupables amène Glen à régler ses comptes avec le passé.
   
   C'est un roman très fort tout en nuances, violence et lenteur, beauté et outrages où les personnages ont des secrets enfouis dans un passé commun et n'arrivent pas à se reconstruire. Ils trimballent avec eux des vies ambiguës et pas très brillantes dont les anciens démons viennent encore hanter leur quotidien.
   
    L'auteur nous dépeint la vie dans un Sud aux relents de ségrégation et où les hommes et les femmes subissent un monde en pleine agonie. Des portraits de personnages saisis dans leur caricature mais que l'auteur a rendu magnifiques.
   
    C'est un texte très saisissant et percutant, un roman noir à l'écriture serrée et percutante. De la grande littérature.

critique par Marie de La page déchirée




* * *